Allemagne: le moral des consommateurs diminue légèrement en janvier

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur du moral des ménages est attendu en janvier à 9,6 points, en baisse de 0,1 point par rapport à décembre, où il était remonté de 0,1 point.

Le moral des consommateurs allemands devrait diminuer légèrement au mois de janvier, annulant de ce fait le timide rebond observé en décembre, selon les résultats du baromètre Gfk publié vendredi.

L’indicateur du moral des ménages est attendu en janvier à 9,6 points, en baisse de 0,1 point par rapport à décembre, où il était remonté de 0,1 point.

Les consommateurs «n’ont pas laissé l’environnement conjoncturel orageux gâcher leur appétit de consommation», se félicite toutefois Rolf Bürkl, expert du Gfk.

Les attentes des consommateurs sur l’évolution de la conjoncture sont repassées dans le rouge en décembre, à -4,4 points, après un fort rebond en novembre (+15,5 points s’établissant à 1,7 point).

«Les consommateurs ont l’impression que la conjoncture économique allemande va continuer à s’affaiblir», ajoute l’institut dans un communiqué, citant notamment les prévisions de croissance d’»à peine 1% pour 2020».

La composante de l’indicateur qui mesure les attentes en termes de revenus, fortement liée à la situation de l’emploi, voit son indice reculer de 10,5 points par rapport à novembre.

«Il s’agit du pire score» pour cet indicateur depuis octobre 2013, ajoute le Gfk.

Le «contexte commercial tendu entre les Etats-Unis et la Chine d’une part, et entre les Etats-Unis et l’Union Européenne d’autre part» est une «épée de Damoclès» qui «alimente les peurs de pertes d’emploi» dans les industries exportatrices, précise le Gfk.

L’industrie allemande, autrefois moteur de la première économie de la zone euro, souffre depuis plusieurs mois du contexte commercial international tendu et de la difficile transition écologique de son secteur automobile.

A lire aussi...