Allemagne: le moral des entrepreneurs remonte légèrement

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur ressort à 96,3 points contre 95,1 en novembre, soit la deuxième hausse mensuelle consécutive.

Le moral des entrepreneurs allemands a plus progressé en décembre qu’attendu par les analystes, sur fond d’optimisme du secteur manufacturier et des services, selon le baromètre Ifo publié mercredi.

L’indicateur, basé sur un sondage mensuel effectué auprès d’environ 9000 entreprises allemandes et qui donne un avant-goût de l’activité économique, ressort à 96,3 points contre 95,1 en novembre -- soit la deuxième hausse mensuelle consécutive.

Les analystes tablaient sur une hausse plus modérée, à 95,4 points.

«L’économie allemande entre avec plus de confiance dans la nouvelle année», note Clemens Fuest, président de l’institut. «L’humeur dans les étages de direction s’est nettement améliorée avant Noël.»

Les attentes des entrepreneurs allemands pour les mois à venir, une composante du baromètre, se sont améliorés de 1,5 point à 93,8 points.

L’évaluation de la situation actuelle a également progressé mais dans une moindre mesures, de 98,0 en novembre à 98,8 en décembre.

L’industrie, si elle voit moins favorablement la situation présente, «les attentes sont nettement moins pessimistes», note M. Fiest.

Côté services, les deux composantes de l’indicateur Ifo ont progressé, tandis que les perspectives s’assombrissent pour les commerçants et les professionnels du BTP.

L’économie allemande souffre particulièrement des incertitudes autour du commerce international et du Brexit et n’a échappé que de peu à la récession technique au troisième trimestre, avec une hausse de 0,1% du PIB.

L’indicateur Ifo «est une fin consensuelle d’une année quelque peu ratée», note Uwe Burkert, économiste à la banque LBBW. «Espérons que la détente concernant le commerce et le Brexit permette également à la conjoncture de se ressaisir.»

A lire aussi...