Les traders misent sur l'argent

Esty Dwek, FlowBank

2 minutes de lecture

L’activité sur le marché des métaux se réchauffe. La semaine dernière, le prix de l'or est tombé à son plus bas niveau de l'année, tandis que celui de l'argent est resté bien soutenu.


©Keystone

L'argent a atteint de nouveaux planchers annuels aux côtés de l'or, mais le métal blanc a rapidement inversé la tendance, tandis que le métal jaune reste proche de ses planchers. L'or et l'argent se négocient généralement en tandem, dans une large mesure, et la rupture de la corrélation mérite donc une certaine attention.

Les traders se demandent maintenant si une reprise plus complète des prix de l'argent est possible pour le reste de l'année, ou s'il s'agit simplement d'une correction de courte durée avant que la tendance à la baisse ne se poursuive. Nous examinerons ensuite les facteurs qui déterminent actuellement l'action du prix de l'argent et la manière dont ils devraient évoluer à l'avenir.

Le rapport or/argent favorise l'argent à la hausse

Le premier facteur que nous pouvons étudier est l'évolution du ratio entre l'or et l'argent. Le ratio or/argent est un outil de marché bien connu qui examine la relation entre l'or et l'argent. Le ratio indique aux traders combien d'onces d'argent il faut pour acheter une once d'or.

Nous pouvons utiliser ce ratio pour prévoir les mouvements du marché de l'argent. La clé est de rechercher le moment où le ratio atteint des extrêmes, soit dans la fourchette 80:1 - 100:1, soit dans la fourchette 1:1 - 20:1. Lorsque le ratio est aux extrêmes, c'est là qu'un renversement est le plus susceptible de se produire, bien que le ratio puisse rester aux extrêmes pendant de longues périodes.

Si l'on regarde le ratio actuellement, la lecture actuelle se situe autour de 86, l'indice s'inversant par rapport aux sommets atteints fin août autour de la marque 96. Cette dynamique actuelle est haussière pour l'argent car elle montre que les prix de l'argent augmentent par rapport à ceux de l'or. Donc, si le ratio continue à s'affaiblir, cela soutient l'idée que les prix de l'argent vont continuer à augmenter dans un avenir proche.

Le positionnement institutionnel reflète un intérêt sur l'argent.

Le suivant facteur à prendre en compte est l'évolution du positionnement institutionnel sur le marché de l'argent. Le rapport COT de la CFTC (qui suit les ajustements du positionnement institutionnel) montre que les acteurs non commerciaux ont récemment pris des positions longues sur l'argent, la position nette étant sur le point de devenir positive.

Après un mouvement vers le bas à environ -13’000 contrats au début de l'année, le positionnement de l'argent est maintenant remonté à environ -4’000 contrats, ce qui suggère qu'un retournement à la hausse pourrait se produire dans les semaines à venir. Si cette position continue de croître, nous pouvons nous attendre à ce que les prix de l'argent soient soutenus.

Impact du dollar

Le dernier élément clé pour le marqueur de l'argent est le dollar américain. Le prix de l'argent baisse généralement lorsque le dollar se renforce, car chaque dollar permet d'acheter plus d'argent. De même, lorsque le dollar s'affaiblit, il faut un montant plus important de devises pour acheter une once d'argent. Le rallye du dollar américain cette année a été le plus grand vent contraire pour les prix de l'argent.

En raison de l'inflation galopante aux Etats-Unis, la Réserve fédérale a dû relever ses taux de manière agressive cette année afin de lutter contre la hausse des prix. A chaque hausse de taux cette année, la Fed a maintenu ses perspectives hawkish tout en exprimant ses inquiétudes quant aux prévisions d'inflation. L'impact de cette situation a été le renforcement constant de l'opinion haussière sur le dollar.

Perspectives «hawkish» de la Fed

Lors de sa dernière réunion de taux cette semaine, la Fed a de nouveau augmenté ses taux de 75 points de base supplémentaires et a publié de nouvelles orientations. Le président de la Fed, M. Powell, a fait part de ses préoccupations concernant l'inflation qui, selon les prévisions de la Fed, devrait rester à des niveaux élevés plus longtemps que prévu. Dans cette optique, la banque centrale prévoit la nécessité de poursuivre les hausses de taux l'année prochaine. Bien que la Fed ait noté que certains problèmes de la chaîne d'approvisionnement s'étaient corrigés, peu d'éléments indiquent que l'inflation est susceptible de diminuer de manière significative à court terme.

Risques à la hausse pour l'argent

Toutefois, la probabilité d'un choc baissier sur le dollar est désormais très faible. Etant donné que le positionnement long sur le dollar s'est fortement développé cette année et que les perspectives de la Fed en matière d'inflation et de taux sont clairement définies, tout changement dans ce scénario se traduira probablement par une couverture rapide des positions longues sur le dollar, ce qui permettra aux prix de l'argent de se redresser rapidement. Dans cette optique, le meilleur rapport risque/récompense semble être la position longue sur l'argent plutôt que la poursuite de la baisse.

Graphique hebdomadaire de l'argent

 

Le prix a baissé au sein d'un canal baissier après le renversement des sommets initiaux de l'année. Récemment, le prix s'est arrêté au niveau de soutien de 18,16, ce qui pourrait donner lieu à un double fond. Le marché teste actuellement le haut du canal baissier. Si les haussiers parviennent à casser le canal, la zone clé à surveiller sera le niveau de 20,69, une cassure de cette région confirmant un changement haussier et mettant l'accent sur 22,52 à plus long terme.

A lire aussi...