USA: le déficit des comptes courants s’est creusé fin 2018

AWP

1 minutes de lecture

Il s’est établi à 134,4 milliards de dollars entre octobre et décembre, en données corrigées des variations saisonnières, grimpant de 6,2% par rapport au trimestre précédent.

Le déficit des comptes courants aux Etats-Unis a augmenté au quatrième trimestre en raison du creusement du déficit commercial et du solde des transferts, selon les chiffres publiés mercredi par le département du Commerce.

Il s’est établi à 134,4 milliards de dollars entre octobre et décembre, en données corrigées des variations saisonnières, grimpant de 6,2% par rapport au trimestre précédent.

Le déficit des comptes courants reflète le déséquilibre entre les Etats-Unis et le reste du monde sur les échanges de biens et de services ainsi que sur les revenus dits primaires (rémunération, produits des investissements) et secondaires (transferts courants).

Au quatrième trimestre, il représentait 2,6% du PIB, son plus haut niveau depuis 2012, contre 2,5% au trimestre précédent. Un sommet avait été atteint en 2005 avec un déficit des comptes courants équivalent à 6,3% du PIB.

Le département du Commerce souligne qu’au 4e trimestre, les exportations de biens et services ont crû de 4,1 milliards de dollars à 934,3 milliards de dollars. Cela reflète une hausse des exportations de services (+2,1 mds USD) et une progression des retours sur investissements (+5,6 mds) qui ont compensé la diminution des exportations de marchandises (-3,7 mds USD).

Les importations et les paiements sur investissements ont aussi augmenté de 11,8 milliards à 1.100 milliards de dollars sur le trimestre.

Sur l’ensemble de 2018, le déficit des comptes courants grimpe à 488,5 milliards de dollars contre 449,1 milliards en 2017. Il représente 2,4% du PIB contre 2,3% en 2017.

A lire aussi...