USA: reflux des demandes d’allocations chômage

AWP

1 minutes de lecture

Pour la semaine close le 16 mars, elles ont atteint 221’000, en baisse de 9’000, soit un nombre un peu inférieur à celui attendu par les analystes qui tablaient sur un niveau de 223’000 demandes.

Les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-Unis se sont inscrites en baisse, selon les données du département du Travail publiées jeudi.

Pour la semaine close le 16 mars, elles ont atteint 221’000, en baisse de 9’000, soit un nombre un peu inférieur à celui attendu par les analystes qui tablaient sur un niveau de 223’000 demandes.

La moyenne globale des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage sur quatre semaines s’est établie à 225’000, en hausse de 1’000 par rapport à la même période la semaine précédente.

Le 8 mars, le département du Travail avait indiqué que les créations d’emplois aux Etats-Unis s’étaient effondrées en février mais cela n’a pas empêché le taux de chômage de reculer légèrement.

L’économie américaine, qui avait créé en janvier un nombre record d’emplois sur un an à cause de la fermeture partielle des services administratifs, n’a créé le mois dernier que 20’000 postes, le plus faible niveau depuis septembre 2017.

Le taux de chômage a malgré tout reculé pour retrouver son niveau d’octobre à 3,8% contre 4% en janvier.

A lire aussi...