Prévisions de croissance modérées pour la Suisse en 2021, selon UBS

AWP

1 minutes de lecture

Les économistes d’UBS tablent sur une progression du PIB de 3,3% cette année, contre 3,6% précédemment.

Les économistes d’UBS ont abaissé leurs prévisions de croissance pour cette année, tablant désormais sur un produit intérieur brut (PIB) en progression de 3,3%, contre 3,6% dans leurs précédentes estimations.

Dans le détail, UBS s’attend à une solide reprise au deuxième et troisième trimestres de cette année, portée par la demande privée.

La consommation privée devrait ainsi rebondir à +2% sur l’ensemble de l’exercice, après avoir décroché de -4,5% en 2020, tandis que les dépenses publiques devraient rester stable à +2,9%, selon le pronostic des spécialistes de la banque zurichoise publié vendredi.

Les investissements devraient également repartir (+7,1% en 2021 après -1,7% en 2020), tout comme les exportations (+5,3% contre -6,7%).

Grâce à ce rebond, l’inflation devrait accélérer de nouveau et s’établir cette année à 0,4%, après un recul des prix de 0,7% en 2020. Quant aux taux de chômage, il est attendu à 3,6%, en hausse de 0,5 point de pourcentage comparé à l’année dernière.

Et pour 2022, les économistes d’UBS ont pour l’heure maintenu leurs prévisions de croissance à +3%.

A lire aussi...