Baromètre conjoncturel du KOF: fin temporaire de la tendance à la baisse

Communiqué, KOF

1 minutes de lecture

Concernant les mois à venir, le baromètre indique donc une activité économique un peu plus soutenue.

Le baromètre conjoncturel du KOF a de nouveau dépassé sa moyenne à long terme en février. La tendance à la baisse qui a suivi le pic intermédiaire lié à la pandémie en septembre 2020 a donc pris fin pour le moment. Concernant les mois à venir, le baromètre indique donc une activité économique un peu plus soutenue.

Le baromètre conjoncturel du KOF a augmenté en février pour atteindre 102,7 points, ce qui le situe donc légèrement au-dessus de sa moyenne à long terme (100). L'accroissement en glissement mensuel s’est élevé à 6,2 points, à partir de 96,5 points en janvier. Cette évolution est due en particulier aux indicateurs du secteur des services. Des signaux légèrement négatifs proviennent de la demande étrangère. Les perspectives concernant les autres activités économiques couvertes par le baromètre n'ont guère changé par rapport à janvier.

Dans l’industrie manufacturière (industrie de transformation et bâtiment), les biens intermédiaires, la production et la situation des affaires font l’objet d’un jugement légèrement plus positif que le mois précédent. Les indicateurs du carnet de commandes, en revanche, s'affaiblissent sensiblement, ceux de l'emploi un peu moins.

Dans l’industrie de transformation, les secteur du papier, de la chimie et de l’électricité, en particulier, sont plus optimistes qu'auparavant. En revanche, l’appréciation de la situation s’est légèrement détériorée dans les secteurs du bois, du textile, de l'alimentation et des métaux.

A lire aussi...