Allemagne: baisse des commandes industrielles en novembre

AWP

1 minutes de lecture

Les commandes passées à l’industrie allemande ont reculé de 1,3% sur un mois en novembre, après une augmentation de 0,2% en octobre.

Les commandes passées à l’industrie allemande ont nettement reculé sur un mois en novembre, s’inscrivant en baisse de 1,3% après une augmentation de 0,2% en octobre, a indiqué mercredi l’Office fédéral de statistique Destatis.

Cet indicateur, qui donne un avant goût de l’activité manufacturière, est bien inférieur aux attentes des analystes sondés par Factset, qui tablaient sur un niveau de commandes en légère hausse de 0,15%.

Sur un an, les commandes ont chuté de 6,5%.

La valeur d’octobre a été corrigée à la hausse par Destatis, passant d’une diminution de 0,4% à une augmentation de 0,2%.

Par rapport au mois précédent, la demande intérieure a toutefois augmenté de 1,6%, mais la demande en provenance de l’étranger a chuté de 3,1%, avec une diminution de 3,3% pour la zone euro et de 2,8% pour les pays tiers.

Les commandes de produits semi-finis ont crû de 0,2% en un mois. Les commandes de biens d’équipement ont diminué de 2,1% et les commandes de biens de consommation ont stagné en un mois.

«Au lieu d’observer un inversement de la tendance, l’effondrement de l’industrie allemande empire», commente Carsten Brzeski, analyste chez ING. «Il n’y a aucun signe de rebond. A la place, la chute libre continue», ajoute-t-il.

L’industrie allemande exportatrice, pilier de la première économie de la zone euro, souffre depuis un an des tensions commerciales internationales, des incertitudes liées au Brexit et des défis de la transition vers l’électrique pour son secteur automobile.

A lire aussi...