Résolution du Nouvel An: investir dans le développement durable

James Mazeau, UBS Global Wealth Management

2 minutes de lecture

Bon nombre des opportunités d'investissement à plus forte croissance dans la décennie à venir seront liées au développement durable.


© Keystone

Un investissement dans le développement durable qui prend en compte tous les facteurs sociaux et environnementaux pertinents aidera un portefeuille à croître plus rapidement qu'une approche conventionnelle. Un univers de placement plus large en faveur du développement durable signifie qu'il est désormais plus simple de remplacer un investissement traditionnel au profit d’un investissement durable.

Les économies du monde entier sortent progressivement de la récession consécutive à la pandémie du coronavirus. Dès lors, bon nombre des opportunités d'investissement à plus forte croissance dans la décennie à venir seront certainement liées au développement durable.

Le vert, couleur de prédilection

Les gouvernements ont stimulé les investissements dans les projets verts afin de relancer la croissance. C’est notamment le cas du fonds de sauvetage de l'Union européenne de 750 milliards d'euros destiné aux projets d’investissement dans le développement durable. De son côté, la Recherche d’UBS prévoit des investissements substantiels dans la lutte contre le changement climatique dans le cadre de la nouvelle administration Biden.

xxxx

Cela signifie que les entreprises du secteur des technologies vertes, des véhicules électriques aux énergies renouvelables, devraient profiter des réglementations, des incitations, des dépenses et des investissements qui visent à stimuler une transformation d'économies à forte teneur en carbone vers des économies à faible émission de carbone.

La Recherche d’UBS table sur un taux de croissance annuel composé de 14% pour les capacités à générer des énergies renouvelables (hors énergie hydraulique) d’ici à 2030, contre des baisses de 4,1% et 2,5% respectivement pour le pétrole et le charbon. D’autres thèmes durables à long terme semblent intéressants dans les délais impartis: la rareté de l'eau et la «révolution alimentaire».

Après avoir déjà surperformé les stratégies d'investissement conventionnelles cette année, les stratégies qui se fondent sur le développement durable dans l’ensemble des classes d'actifs joueront un rôle encore plus important au cours de la décennie de transformation à venir.

Les critères ESG

La pandémie a accéléré le mouvement vers un monde plus local et plus résistant. Ceci pourrait favoriser les leaders en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) qui ont déjà pris des mesures afin de réduire leur empreinte environnementale et de renforcer les relations au sein de leur chaîne d’approvisionnement.

Les entreprises qui adoptent la diversité et le travail à distance sont plus susceptibles de retenir ou d'attirer des talents après la pandémie. La meilleure qualité des données ESG signifie que les investisseurs peuvent de plus en plus personnaliser leur portefeuille en ciblant les expositions thématiques qui correspondent à leurs préférences en ce qui concerne l’investissement dans le développement durable.

xxxx
Les obligations vertes

Les obligations vertes ont affiché des caractéristiques plus défensives ainsi que des moyennes de notations de crédit plus élevées que l’indice global des obligations d’entreprise de qualité investment grade, du fait de la part moindre des titres industriels cycliques.

Par ailleurs, les obligations émises par des banques multilatérales de développement (BMD) aident les pays en voie de développement à améliorer leurs infrastructures, ainsi que leurs standards sociaux et environnementaux. Actuellement, elles offrent un gain net de rendement de 0,15% par rapport aux bons du Trésor américain, tout en présentant des notations de crédit comparables.

Les stratégies d’Impact Investing

L’Impact Investing vise un impact environnemental et social positif mesurable, ainsi que des rendements financiers aux taux du marché. Il existe plusieurs moyens d’inclure des valeurs à impact dans un portefeuille. Notamment l’investissement dans des fonds de private equity axés expressément sur des thèmes de développement durable, comme l’environnement, les soins de santé ou les énergies renouvelables. Ou encore les placements dans des fonds d’engagement qui aident les sociétés publiques à atteindre des objectifs clés en matière de développement durable.

Tout cela a contribué à la décision de la Recherche d’UBS de faire de l’investissement dans le développement durable son approche de prédilection pour les placements à l’international. La prise en compte systématique de tous les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance pertinents peut aider les investisseurs à gérer l’incertitude et à se positionner pour le long terme.

A lire aussi...