De l’importance de payer des salaires décents

Nina Roth, BMO GAM (EMEA)

2 minutes de lecture

Il faut éduquer les entreprises sur les avantages d’une rémunération adéquate de leurs employés.


©Keystone

L’année 2021 a été marquée par des incertitudes causées par les confinements, des restrictions de déplacement, ainsi que des perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Cela dit, la tendance est à un retour à la normale. Au début de la pandémie, les commerçants devaient faire face aux conséquences dévastatrices de la COVID-19, avec des mises à pied et des licenciements en série. Plaçant la sécurité des employés en tête de leurs préoccupations.

Désormais, dans une perspective d’établissement d’une nouvelle forme de normalité, c’est la nécessité de rémunérer correctement les employés qui devient de plus en plus pressante. Or, même si les salaires et les avantages sociaux des employés ont augmenté depuis 2020, les efforts restent insuffisants en la matière. Ce constat est confirmé par les données du Rapport sur les risques mondiaux 2022 du Forum économique mondial (WEF), dans lequel la «crise des moyens de subsistance» apparait comme étant la deuxième menace la plus «immédiate» pour le monde, selon les personnes interrogées. Le rapport note que la «détérioration structurelle des perspectives et/ou des normes de travail pour la population en âge de travailler: chômage, sous-emploi, baisse des salaires, contrats fragiles, érosion des droits des travailleurs, etc.» pourrait avoir des répercussions négatives importantes sur de nombreux secteurs et pays au cours des dix prochaines années.

Il faut encourager les entreprises à aller bien au-delà des projets pilotes internes.

Si certains progrès ont eu lieu, en termes d'augmentation des salaires et d’avantages sociaux pour les employés des entreprises de vente au détail, les logisticiens n’ont, pour leur part, pas vu de grandes améliorations. Mais, le rapport annuel 2021 de la Platform Living Wage Financials (PLWF), souligne une amélioration de la due diligence de la logistique sous la forme d'une collecte de données sur les salaires, par exemple. Cependant, les améliorations tangibles en termes de rémunération des travailleurs mettent toujours beaucoup de temps à se concrétiser.

Les avantages d’un salaire équitable

S’il y a une meilleure compréhension de la problématique du salaire minimum dans les entreprises, il est indispensable de continuer d'éduquer les entreprises en usant d’arguments comptable en faveur d'un salaire équitable. Comme, par exemple, le coût économique des grèves et des litiges et l'effet positif que la mise en œuvre de meilleures pratiques peut avoir sur la réputation d'une entreprise, ainsi qu’en termes d’amélioration du taux de rétention et une productivité des employés.

Pour certaines entreprises, appréhender la responsabilité qui leur incombe de promouvoir des salaires décents au sein de leurs chaînes d'approvisionnement demeure un défi majeur. Il arrive que les pratiques d'achat d'une marque puissent avoir un impact négatif sur la capacité d'un fournisseur à payer des salaires adéquats. Avec des frais généraux fixes, y compris les salaires des travailleurs permanents et souvent la nécessité de payer les matières premières à l'avance, les fournisseurs se retrouvent souvent dans une position difficile. Lors de la pandémie, la divergence entre les anticipations de commandes d'une marque et les commandes effectives, ont pu entraîner une charge supplémentaire pour les fournisseurs qui ont dû trouver des moyens de réduire leurs coûts, souvent au détriment des travailleurs.

En clair, un certain nombre d'entreprises ont réussi à améliorer les conditions de rémunération de leurs employés directs, mais leurs actions n’incluaient pas toujours une amélioration du salaire minimum pour les travailleurs de leur chaîne d'approvisionnement. Lorsque des progrès ont été réalisés, ils se sont donc souvent limités au sous-ensemble des opérations de l'entreprise. Il faut donc encourager les entreprises à aller bien au-delà des projets pilotes internes. Et, c’est aussi ça le rôle d’un investisseur responsable.

A lire aussi...