Crypto-actifs: l’été de tous les dangers

Manuel Valente, Coinhouse

2 minutes de lecture

Chronique blockchain. Le sujet qui retient le plus l’attention est the Merge, une nouvelle version du protocole Ethereum avec deux changements majeurs dans son fonctionnement.


©Keystone

Le marché des crypto-actifs a connu une embellie inattendue pendant le mois de juillet. Les six premiers mois de l’année ont vu la valorisation totale divisée par trois, passant de 3’000 à 1’000 milliards de dollars. Ce n’est pas un phénomène inédit, dans la mesure où la volatilité de ce marché est bien connue, et que de telles baisses se sont déjà produites à plusieurs reprises.

Les sceptiques habituels ont bien entendu annoncé la mort définitive du marché des crypto-actifs, celui-ci ne reposant sur aucune valeur tangible, et le comparant à un gigantesque marché de Ponzi. Il n’en est rien, et la technologie sous-jacente a démontré encore une fois sa solidité et l’intérêt qu’elle peut fournir pour des activités économiques toujours plus variées.

La corrélation entre le marché des crypto-actifs et le Nasdaq reste très élevée, et on constate une relance concomitante depuis la mi-juillet. Quelques points positifs sont venus rassurer les investisseurs américains, en particulier les chiffres du chômage et la baisse des prix des matières premières, au premier rang desquelles le pétrole.

Il faut malgré tout considérer que les volumes sont fortement réduits par rapport au mois de juin par exemple, avec un nombre important d’acteurs professionnels en vacances. Le mouvement haussier actuel est donc potentiellement fragile et pourrait rapidement se retourner.

Pour ce qui est des indicateurs intrinsèques à l’écosystème crypto, il y a deux points essentiels à noter. D’abord, le premier semestre 2022 a été fortement marqué par la faillite de plusieurs acteurs d’importance sur le marché, à commencer par le projet Terra, qui a entraîné dans sa chute des plateformes de crédit et d’investissement comme Celsius et Three Arrows Capital. Ces faillites ont mis le marché dans un état de panique au cours des mois de mai et de juin.

Ces problèmes semblent aujourd’hui s’être stabilisés, et il est à parier que les entreprises fonctionnant sur les mêmes modèles auront à cœur d’en retenir les leçons.

Mais le sujet qui retient le plus l’attention du marché est the Merge, une nouvelle version du protocole Ethereum qui devrait voir le jour à la mi-septembre, avec deux changements majeurs dans son fonctionnement: le passage en preuve d’enjeu et une forte diminution de la création monétaire de cet actif.

Le passage en preuve d’enjeu est surtout un enjeu environnemental: la consommation électrique du protocole Ethereum devrait diminuer de 99%, et pousser des acteurs qui avaient choisi d’autres blockchains pour le développement de leurs projets à reconsidérer Ethereum, encore aujourd’hui leader des plateformes de smart contracts.

Une conséquence du passage en preuve d’enjeu sera une forte baisse de la création de nouvelles unités d’Ethereum. L’actif devrait ainsi devenir plus déflationniste que Bitcoin, bien connu pour sa limite fixée à 21 millions d’unités. Cette diminution durable de l’offre, couplée à une demande qui reste importante pour le deuxième actif en termes de valorisation, pourrait provoquer une augmentation du cours sur le long terme.

Les actifs ayant affiché la meilleure performance pendant le mois de juillet sont donc naturellement Ethereum et les jetons qui dépendent de sa blockchain, en particulier tous ceux qui proposent des services de finance décentralisée. La plupart des acteurs sont donc confiants sur le fait que la migration vers le nouveau protocole se déroulera sans anicroche. Si ce n’était pas le cas, on assistera probablement à une dégringolade d’Ethereum, de tous les actifs qui en dépendent, et au-delà, de l’ensemble du marché.

Nous sommes donc encore dans une période d’incertitude où la prudence reste de mise. L’Incertitude plane donc sur les marchés traditionnels où une récession reste probable à court terme et sur l’avenir d’un des acteurs principaux du marché des crypto-actifs, Ethereum.

A lire aussi...