Zone euro: inflation négative pour le cinquième mois consécutif

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’inflation annuel dans les 19 pays de la zone euro s’est maintenu à -0,3%, un niveau stable depuis septembre, selon une première estimation d’Eurostat.

L’inflation dans la zone euro est restée négative en décembre pour le cinquième mois consécutif, signe d’une conjoncture déprimée due à la pandémie, a annoncé jeudi l’Office européen des statistiques.

Le taux d’inflation annuel dans les 19 pays de la zone euro s’est maintenu à -0,3%, un niveau stable depuis septembre, selon une première estimation d’Eurostat. En août, cet indicateur avait plongé au dessous de zéro pour la première fois depuis mai 2016, à -0,2%.

Ces chiffres sont loin de l’objectif affiché par la BCE d’une hausse des prix «proche mais inférieure à 2%».

Ils alimentent l’inquiétude sur l’état de l’économie européenne, avec la crainte d’un scénario de déflation associant baisse des prix et chute de la demande.

La faiblesse de la demande, des salaires et l’appréciation de l’euro face au dollar sont actuellement les principaux facteurs alimentant la baisse des prix.

En décembre, l’inflation a été négative dans l’énergie (-6,9% sur un an). Les prix des biens industriels ont également reculé (-0,5%). En revanche, ceux des services (+0,7%) et de l’alimentation, alcool et tabac (+1,4%) ont poursuivi leur hausse.

Après un rebond important au troisième trimestre, les économistes s’attendent à une rechute du Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro en fin d’année. Le durcissement des mesures de confinement contre la pandémie dans plusieurs pays a encore noirci le tableau, tandis que les effets positifs de la vaccination de masse pourraient se faire sentir à partir du deuxième trimestre.

A lire aussi...