Novartis dopé aux extensions d’homologation aux USA

AWP

1 minutes de lecture

Le titre du groupe pharmaceutique a fini la séance en nette progression de 3,0% à 85,10 francs, dans le peloton de tête des valeurs vedettes.

L’action Novartis a terminé mercredi en nette hausse à la Bourse suisse, alimentée par des extensions d’indications aux Etats-Unis pour Ilaris et Cosentyx.

La nominative du groupe pharmaceutique a fini la séance en nette progression de 3,0% à 85,10 francs, dans le peloton de tête des valeurs vedettes. L’indice SMI a clôturé en progression de 1,67%.

L’anti-inflammatoire devient le premier traitement homologué contre la maladie de Still active, y compris contre sa forme chez l’adulte aux Etats-Unis. L’inhibiteur d’interleukine 17A de son côté pourra être prescrit contre la spondylarthrite axiale non-radiographique.

Les analystes ont accueilli une bonne nouvelle pour Cosentyx, largement attendue toutefois depuis l’extension fin avril accordée par la Commission européenne pour le traitement de la spondylarthrite axiale non-radiographique.

Cosentyx dispose désormais aux Etats-Unis aussi d’une quatrième indication, en plus de celles contre le psoriasis en plaques modéré à sévère, l’arthrite psoriasique ainsi que la spondylarthrite ankylosante, énumère la Banque cantonale de Zurich (ZKB). L’établissement calcule les recettes annuelles potentielles pour ce médicament à 6,5 milliards de dollars, malgré la concurrence du Verzieno d’Eli Lilly.

Vontobel a biffé de sa modélisation les dernières incertitudes quant à cette extension et a rappelé plafonner son estimation des revenus annuels du Cosentyx dans cette seule indication à 600 millions.

A lire aussi...