L’or a l’équilibre, les métaux précieux peinent face au dollar fort

AWP

1 minutes de lecture

Le métal jaune avait souffert en fin de semaine dernière de bonnes données sur l’emploi américain, et n’a pas réussi à se ressaisir sur la semaine.

L’or est resté au même niveau sur la semaine, évoluant au gré du cours du dollar sans bénéficier de son statut de valeur refuge.

Le métal jaune avait souffert en fin de semaine dernière de bonnes données sur l’emploi américain, et n’a pas réussi à se ressaisir sur la semaine.

«Les signes d’une légère hausse des salaires renforcent les attentes du marché que la Réserve fédérale américaine va continuer à resserrer sa politique monétaire», ont commenté les analystes de UniCredit.

Quand la Fed profite de la santé de l’économie américaine pour relever ses taux, cela rend le dollar comme les obligations du Trésor plus rémunératrices et donc plus attractives pour les investisseurs.

L’or ainsi que les métaux précieux sont considérés comme des valeurs refuges et le marché tend alors à préférer les actifs à rendement aux matières premières.

«Le risque principal d’une hausse des prix serait l’escalade des tensions au Moyen-Orient, particulièrement en Iran et en Turquie», ce qui pourrait faire grimper la demande de valeurs refuges, ont estimé les analystes de Société Générale.

L’argent a pour sa part creusé ses pertes, touchant mardi 13,94 dollars l’once, à son plus bas depuis plus de deux ans et demi.

«Le ratio entre l’or et l’argent a atteint un facteur de 84, soit un niveau atteint une fois en 20 ans, lors d’une seule séance, en octobre 2008», ont commenté les analystes de Société Générale qui y voient la preuve que le métal gris est sous-évalué par le marché.

«Les prix bas et les tensions commerciales ont dopé les ventes au détail, les pièces de l’+eagle américain+ ont représenté des ventes de 4,1 millions d’once depuis début septembre, contre 1,53 million en août», ont complété les analystes de UniCredit.

Le platine s’est légèrement ressaisi, tandis que le palladium recule un peu.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or valait 1.198,75 dollars vendredi vers 14H55, au même prix que le vendredi précédent à la même heure.

L’once d’argent valait 14,16 dollars, contre 14,25 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine s’échangeait à 804,02 dollars, contre 784 dollars sept jours plus tôt.

L’once de palladium valait pour sa part 984,22 dollars, contre 988,58 dollars à la fin de la semaine précédente.

A lire aussi...