L’euro se reprend face au dollar après les minutes de la BCE

AWP

1 minutes de lecture

La monnaie européenne valait 1,1728 dollar vers 21h15, contre 1,1697 dollar mercredi soir.

Le dollar reculait jeudi face à l’euro, toujours influencé par le ton moins agressif employé par la banque centrale américaine (Fed) dans le compte-rendu de sa dernière réunion publié mercredi.

Vers 19h15 GMT (21h15 à Paris), l’euro remontait face au dollar, à 1,1728 dollar contre 1,1697 dollar la veille à 21H00 GMT.

La monnaie unique européenne reculait par rapport à la devise japonaise à 128,18 yens, contre 128,76 yens mercredi soir.

Le billet vert reculait aussi face à la monnaie nipponne à 109,30 yens contre 110,08 yens mercredi soir.

Les valeurs refuge telles que le yen, le franc suisse et l’or étaient recherchées alors que le président américain Donald Trump a annoncé que le sommet de Singapour avec son homologue Kim Jung Un n’aurait pas lieu.

Le couple euro/dollar était quant à lui surtout influencé par la publication la veille d’un compte-rendu «un peu moins agressif» de la dernière réunion de la Fed, selon Omer Esiner de Commonwealth FX.

Ses membres ont en particulier noté qu’ils pouvaient s’accommoder d’une période d’inflation au-dessus des 2% à condition que cette période soit «temporaire» et que le taux d’inflation soit «modestement» au-dessus de la cible «symétrique» des 2%.

«C’est peut-être aussi une excuse pour engranger des bénéfices après plusieurs semaines de hausse continue sur le dollar et avant un week-end de trois jours», a estimé M. Esiner, lundi étant férié.

De son côté, «l’euro a trouvé du soutien dans des commentaires jeudi du Premier ministre chinois, affirmant que son pays était un investisseur de long terme sur l’euro», a affirmé M. Esiner.

La publication jeudi des minutes de la réunion d’avril de la Banque centrale européenne, qui s’était conclue par un statu quo en matière de politique monétaire, n’a pas semblé avoir beaucoup d’effet d’après les observateurs.

«Vu les récents développements politiques, la réunion d’avril fait figure d’histoire ancienne», ont commenté les analystes d’ING, qui soulignent que «les tensions politiques en Italie ne vont pas faciliter la tâche de la BCE» qui cherche à normaliser sa politique monétaire.

Les mesures accommodantes de la BCE pour soutenir l’économie de la zone euro contribuent à rendre l’euro moins rémunérateur, et donc moins attractif pour les cambistes.

Vers 19h15 GMT, l’or s’échangeait à 1.305,36 dollars, contre 1.293,39 dollars la veille.

Le bitcoin évoluait à 7.595,55 dollars, contre 7.589,99 dollars mercredi soir, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

La monnaie chinoise a fini à 6,3784 yuans pour un dollar jeudi à 15H30 GMT, contre 6,3887 yuans la veille.

A lire aussi...