L’euro s’enfonce sous 1,18 dollar, l’Italie inquiète

AWP

1 minutes de lecture

La monnaie européenne reculait à 1,1774 dollar vers 8h contre 1,1791 lundi soir.

L’euro restait sous pression face au dollar mardi, après avoir atteint la veille un plus bas depuis mi-novembre, le marché s’inquiétant de l’arrivée d’un gouvernement populiste en Italie, pays fondateur de l’Union européenne.

Vers 6H00 GMT (08H00 heure de Paris), l’euro reculait à 1,1774 dollar contre 1,1791 la veille. Lundi, il est descendu jusqu’à 1,1717 dollar, son plus bas niveau depuis le 21 novembre 2017.

La monnaie unique européenne baissait aussi face à la devise japonaise à 130,62 yens, contre 130,94 yens lundi soir.

Le billet vert reculait aussi face à la monnaie nipponne à 110,94 yens contre 111,05 yens lundi soir. La veille, il est monté à 111,40 yens, son plus haut niveau depuis mi-janvier.

Le Mouvement 5 étoiles et la Ligue ont proposé lundi Giuseppe Conte, un élégant juriste de 54 ans, inconnu du grand public, pour diriger le premier gouvernement populiste d’un pays fondateur du projet européen.

Le vice-président de la Commission européenne chargé de l’euro, Valdis Dombrovskis, a exhorté le prochain gouvernement italien à mener «une politique budgétaire raisonnable» dans une interview publiée lundi par le quotidien économique allemand Handelsblatt.

Cependant, «le risque italien devrait n’avoir qu’une faible influence sur la politique de la Banque centrale européenne», a prévenu Stephen Innes, chef de la région Asie Pacifique, chez Oanda, car la situation politique en Italie a probablement peu de chances d’avoir des retombées sur les dettes des pays du Sud de l’Europe.

Côté indicateurs, les investisseurs surveilleront cette semaine l’activité manufacturière et des services en zone euro.

«L’euro est sur un déclin régulier depuis le début du mois d’avril et la situation politique le met sous pression», a pour sa part souligné Rodrigo Catril, stratégiste auprès de la National Australia Bank.

«Si l’indicateur PMI, publié mercredi, est positif, cela pourrait remettre les projecteurs sur l’économie et soutenir l’euro», a-t-il ajouté.

Les marchés surveilleront en outre les chiffres de l’inflation et des ventes au détail au Royaume-Uni ainsi que les compte-rendus des dernières réunions des banques centrales américaine et européenne.

Vers 06H00 GMT, l’or s’échangeait à 1.290,75 dollars, contre 1.292,60 la veille. Lundi, il est tombé à 1.282,18 dollars, son plus bas niveau depuis fin décembre.

Le bitcoin était à 8.335,53 dollars, contre 8.406,88 dollars lundi soir , selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

La monnaie chinoise valait 6,3746 yuans pour un dollar, contre 6,3835 yuans pour un dollar lundi à 15H30 GMT.

A lire aussi...