L’euro baisse face à un dollar revigoré

AWP

1 minutes de lecture

La devise européenne valait 1,2305 dollar vers 20h contre 1,2368 dollar mercredi soir.

L’euro perdait du terrain jeudi face à un dollar aidé par une salve d’indicateurs sur l’économie des Etats-Unis de bon augure à l’approche de la prochaine réunion de la banque centrale américaine.

Vers 19h00 GMT (20h00 HEC), l’euro valait 1,2305 dollar contre 1,2368 dollar mercredi vers 22h00 GMT.

La monnaie unique européenne baissait face à la devise japonaise, à 130,70 yens pour un dollar contre 131,50 yens la veille au soir.

Dollar stable face au yen

Le billet vert se stabilisait face à la monnaie nipponne, à 106,21 yens pour un dollar contre 106,32 yens mercredi.

«Des chiffres robustes sur l’économie américaine ont requinqué le dollar» jeudi, a observé Chris Beauchamp, analyste chez IG.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis se sont repliées comme attendu la semaine dernière et l’activité manufacturière dans la région de New York a progressé en mars beaucoup plus qu’attendu, compensant le léger ralentissement de l’activité dans la région de Philadelphie également en mars.

Alors que la Réserve fédérale se réunit la semaine prochaine, ces données de bonne tenue sans être exceptionnelles ne remettent pas en cause les attentes des marchés financiers, qui prévoient que la banque centrale va augmenter ses taux d’intérêt ce mois-ci. Une telle décision tend à être favorable au dollar.

La progression du billet vert restait toutefois limitée par les craintes des conséquences des mesures protectionnistes en préparation à la Maison Blanche.

Le conseiller de Donald Trump en matière de politique commerciale, Peter Navarro, a notamment confirmé jeudi que le président américain «aura dans les prochaines semaines sur son bureau» des «recommandations» sur d’éventuelles taxes à l’importation pour les produits chinois.

De son côté, en l’absence d’indicateur majeur, «l’euro reste pénalisé par les prévisions prudentes de la Banque centrale européenne», a estimé Kathy Lien de BK Asset Management.

Le président de la BCE Mario Draghi a estimé mercredi que l’inflation devait encore accélérer avant de songer à suspendre le programme de rachat d’actifs de l’institution, confortant ainsi l’idée que les responsables de l’institution sont prêts à faire évoluer la politique monétaire mais souhaitent le faire très graduellement.

Nouveau recul du bitcoin

La monnaie chinoise a terminé en baisse face au billet vert, à 6,3221 yuans pour un dollar à 15H30 GMT contre 6,3180 yuans mercredi à la même heure.

L’once d’or a fini à 1’318,75 dollars au fixing du soir, contre 1’323,55 dollars mercredi.

Vers 19h00 GMT, le bitcoin valait 8’232,65 dollars, contre 8’304,32 dollars mercredi à 22h00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg. Vers 06h05 GMT, le prix d’un bitcoin est tombé à 7’666,34 dollars, son niveau le plus faible en un mois.

 

A lire aussi...