L’euro grimpe légèrement face au dollar

AWP

1 minutes de lecture

Marché attentiste. Vers 16h30, l’euro valait 1,2321 dollar, contre 1,2307 dollar vendredi soir.

L’euro grimpait quelque peu lundi face au dollar dans un marché dépourvu de nouvelle ou d’indicateur marquant, et attentif aux risques liés à une possible guerre commerciale internationale.

Vers 15h30 GMT (16h30 HEC), l’euro valait 1,2321 dollar, contre 1,2307 dollar vendredi vers 22h00 GMT.

La monnaie unique européenne se repliait face à la devise japonaise, à 131,19 yens contre 131,46 yens vendredi soir.

Le billet vert baissait aussi face à la monnaie nipponne à 106,46 yens contre 106,82 yens vendredi.

L’euro a bénéficié ces derniers jours du soutien apporté par la «formation de la nouvelle coalition gouvernementale en Allemagne et le renforcement de la reprise économique en zone euro», rappelaient les analystes de Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ.

La monnaie unique européenne a néanmoins aussi pâti des propos prudents du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, qui a laissé les investisseurs sceptiques jeudi sur la propension de l’institution à resserrer sa politique monétaire.

Nombre de cambistes restaient globalement attentistes face aux menaces de guerre commerciale après la décision du président américain Donald Trump d’imposer des droits de douane de respectivement 10% et 25% sur l’aluminium et l’acier importés.

«Il y a la possibilité que l’inquiétude refasse surface si l’UE ou la Chine décidait de contre-attaquer et d’imposer leurs propres droits de douane sur des importations de bien ou de services américains», a expliqué Fawad Razaqzada, analyste chez Forex.com.

Les cambistes étaient de surcroît sur leurs gardes car même si la semaine ne sera pas encombrée de données macroéconomiques cruciales, quelques publications pourraient faire bouger le marché.

«Le sentiment pourrait être assombri en cas d’une forte hausse de l’inflation américaine (mardi) ou de mauvaises statistiques chinoises» mercredi, jour où seront publiées simultanément des données sur la production industrielle, les ventes au détail et les investissements en capital fixe pour janvier et février.

Une inflation américaine plus vigoureuse que prévu en février pourrait relancer les spéculations sur une éventuelle accélération du calendrier de resserrement de la politique monétaire de la banque centrale américaine (Fed).

Côté européen, une deuxième estimation de l’inflation du mois de février sera publiée vendredi.

La monnaie chinoise a terminé à 6,3295 yuans pour un dollar à 15h30 GMT contre 6,3344 yuans pour un dollar vendredi à 15h30 GMT.

L’once d’or a fini à 1’319,15 dollars au fixing du soir, contre 1’320,60 dollars au fixing de vendredi soir.

Le bitcoin valait 9’304,08 dollars contre 9’004,83 dollars vendredi vers 22h00 GMT, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

 

A lire aussi...