Allemagne: taux de chômage stable à 6,0% en janvier

AWP

1 minutes de lecture

En données corrigées des variations saisonnières (CVS), le taux de chômage atteint 6,0%, autant que le chiffre révisé de décembre.

Le taux de chômage en Allemagne est resté stable en janvier, malgré de nouvelles restrictions imposées contre l’épidémie de Covid-19, qui entraînent toutefois une hausse des demandes de chômage partiel, a indiqué vendredi l’Agence pour l’emploi.

En données corrigées des variations saisonnières (CVS), le taux de chômage atteint 6,0%, autant que le chiffre révisé de décembre, pour lequel l’agence avait dans un premier temps communiqué 6,1%. Le nombre de salariés inscrits par les entreprises en chômage partiel est passé à 745’000 contre 666’000 en décembre.

Toujours en données CVS, le nombre de chômeurs connait avec -41’000 en janvier sa 7e baisse d’affilée.

En données brutes, le nombre de chômeurs a augmenté de +193.000 pour atteindre 2’901’000, un chiffre comparable aux mois de janvier des dernières années, selon l’Agence.

Sur un an, la hausse du nombre de sans-emploi atteint 475’000.

«Le marché de l’emploi reste en janvier robuste dans son ensemble» même si «les mesures pour limiter la pandémie de coronavirus laissent des traces», commente Detlef Scheele, directeur de l’agence pour l’emploi, cité dans un communiqué.

Le taux de chômage évoluait avant la crise sanitaire autour de 5% en données CVS.

Comme l’ensemble des pays européens, l’Allemagne est frappée de plein fouet depuis l’automne par la seconde vague du Covid-19 qui a entraîné un durcissement et une prolongation des restrictions.

Le gouvernement allemand a abaissé mercredi à 3% sa prévision de croissance du Produit intérieur brut pour 2021 et la première économie européenne ne devrait retrouver son niveau d’avant-crise qu’à partir de «mi-2022».

A lire aussi...