Allemagne: le moral des consommateurs affecté par la conjoncture

AWP

1 minutes de lecture

Ce nouveau recul confirme le pessimisme révélé la semaine dernière par le baromètre de l’Ifo mesurant le moral des entrepreneurs allemands.

Le moral des consommateurs allemands devrait s’assombrir en août pour le troisième mois d’affilée, face à des attentes sur une nette dégradation de la conjoncture, selon le baromètre de l’institut Gfk publié mardi.

L’indicateur du moral des ménages est attendu en baisse d’un dixième de point en août à 9,7 points, soit un recul pour le troisième mois d’affilée et qui retombe au niveau d’avril 2017.

Ce nouveau recul confirme le pessimisme révélé la semaine dernière par le baromètre de l’Ifo mesurant le moral des entrepreneurs allemands, qui a lui poursuivi son repli en juillet pour retomber à son plus bas niveau depuis 2014.

Après s’être légèrement reprises les précédents mois, les attentes des consommateurs sur l’évolution de la conjoncture ont à nouveau nettement chuté de 6,1 points.

Cette composante de l’indicateur se retrouve à -3,7 points, soit pour la première fois depuis mars 2016 en dessous de la moyenne à long terme qui est de zéro, note le GfK.

Le différend commercial avec les États-Unis, l’interminable feuilleton du Brexit et le ralentissement économique mondial «continuent d’alimenter les craintes de récession», surtout au sein des branches exportatrices dont l’automobile, selon l’institut.

Ces craintes sont aussi renforcées par des annonces de réductions de postes par milliers dans des grandes entreprises de secteurs différents, comme chez VW, Ford, Bayer, ThyssenKrupp et Deutsche Bank.

De nombreux instituts ont déjà révisé à environ 0,5% leur estimation de croissance pour l’économie allemande en 2019.

La composante de l’indicateur qui mesure les attentes de revenus s’est-elle reprise, même si le boom des dernières années sur le marché du travail en Allemagne semble toucher à sa fin, note le GfK.

Reste que les ménages ont globalement moins envie de dépenser leur argent, cette partie de l’indicateur retombant à son niveau d’octobre 2015.

A lire aussi...