Allemagne: fort ralentissement de l’inflation confirmé en avril

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’inflation en Allemagne a fortement reculé en avril, atteignant 0,9% sur un an, à son plus bas niveau depuis 2016.

Le taux d’inflation en Allemagne a fortement reculé en avril, atteignant 0,9% sur un an, à son plus bas niveau depuis 2016, selon les chiffres définitifs publiés jeudi par l’institut Destatis.

Ce score est cependant un peu supérieur à la précédente estimation de l’institut de statistique, qui tablait le 29 avril sur une inflation à 0,8% sur un an.

Atteignant encore 1,4% au mois de mars, l’inflation allemande décélère à son plus bas niveau depuis le mois de novembre 2016, où elle avait atteint 0,8%.

Ce score s’éloigne largement de l’objectif de la Banque centrale européenne d’une inflation «proche mais inférieure à 2%» dans la zone euro.

Sur un mois, les prix ont augmenté de 0,4%, contre 0,3% dans la précédente estimation, sur fond de récession attendue dans la première économie de la zone euro, et de baisse historique des cours du pétrole en avril.

Ce fort ralentissement est largement dû à la chute des prix dans l’énergie, de -5,8%, contre -0,9% en mars, alors que le cours du pétrole a atteint des plus bas niveaux historiques sur les marchés mondiaux ces dernières semaines.

La hausse des prix dans le secteur des services s’affiche stable en avril à 1,3%, contre 1,4% en mars et 1,6% en février.

Les prix des denrées alimentaires se sont, au contraire, fortement appréciés de 4,8% en avril, contre 3,7% en mars et 2,3% en janvier. La hausse des prix sur un an atteint particulièrement les légumes (+6,5%), les fruits (+11%) et la viande (+9,3%).

L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), utilisé comme référence par la BCE, affiche également une inflation de 0,8% sur un an, et de 0,4% sur un mois, confirmant les chiffres provisoires.

A lire aussi...