Allemagne: inflation confirmée à 1,4% en mars

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’inflation s’était établi à 1,7% en janvier et février, avant de se tasser de trois dixièmes de point en mars.

Le taux d’inflation en Allemagne a bien décéléré en mars, retombant à 1,4% sur un an dans le sillage de la crise du coronavirus, selon les chiffres définitifs publiés jeudi par l’institut Destatis.

Le taux d’inflation s’était établi à 1,7% en janvier et février, avant de se tasser de trois dixièmes de point en mars du fait de la forte baisse des prix du pétrole après le fort coup de frein sur l’économie mondiale.

Le score de mars s’éloigne de l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d’une inflation «proche mais inférieure à 2%» dans la zone euro, considéré comme un signe de bonne santé de l’économie.

Sur un mois, les prix ont quasiment stagné, avec une progression de 0,1%, signe d’une perte de dynamique après la hausse de 0,4% en février par rapport à janvier.

Dans le détail, les prix dans l’énergie ont reculé de 0,9% sur un an, tirés vers le bas par l’huile de chauffage (-19,6%) et dans une moindre mesure par les carburants (-3,3%).

Les prix des denrées alimentaires se sont eux appréciés de 3,7%, tirés par les fruits et la viande (chacun à +8,8%).

La hausse des prix dans le secteur des services s’affiche elle à +1,4%, dont 1,5% pour les loyers.

L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), utilisé comme référence par la BCE, affiche une hausse de 1,3% sur un an, et 0,1% par rapport au mois de février.

A lire aussi...