Statistiques US encourageantes – Monday Report de Bordier

Bordier

2 minutes de lecture

Même si toujours déprimé, le PMI manufacturier remonte de 45,9 à 46,6, alors que celui des services déçoit enreculant de 52,2 à 51,5.

Economie

Statistiques US plutôt encourageantes: les PMI manufacturier et des services remontent respectivement de 51,3 à 52,2 et de 50,6 à 51,6 en novembre. De même, l’indicateur avancé de la Fed de Philadelphie surprend positivement (de 5,6 à 10,4 en novembre). Les permis de construire progressent de 5% m/m en octobre et compensent la déception des mises en chantier (+3,8% m/m). En zone euro, les nouvelles immatriculations progressent de 8,7% en octobre. La confiance des ménages se redresse légèrement (de -7,6 à -7,2 en novembre). Même si toujours déprimé, le PMI manufacturier remonte de 45,9 à 46,6, alors que celui des services déçoit enreculant de 52,2 à 51,5. Enfin, la Chine baisse de 5pb son Loan Prime Rate à 4,15% sur un an.

Climat
A l’occasion de la publication de ses comptes à fin septembre 2019, Enel (85 milliards d'euros de chiffre d’affaires, 69’000 employés et 70 milliards d'euros de capitalisation boursière) a annoncé la dépréciation de ses 10 GW de capacité marchande de production d’électricité à base de charbon, pour 10 milliards d'euros. Cette annonce illustre le concept de «stranded assets»: les actifs liés à l’économie carbonée et appelés à entrer en déshérence au fur et à mesure de la transition énergé-tique. A méditer...

Obligations

L’appétit au risque a fait une pause sur la semaine, ce qui a favorisé les obligations d’Etat, aux USA et en Europe. Le haut rendement US est en retrait alors qu’en Europe, il est stable. Le refinancement réussi de TEVA a rassuré quant à l’accès au marché de l’émetteur, conduisant à un logique repricing compte tenu de valorisations très basses. Nous restons à l’achat. Aux USA, le marché primaire a été très actif avec près de 28 milliards de dollars en investment grade, portant le total pour novembre à 95 milliards de dollars.

Sentiment des traders

Bourse 
Les indices faisaient une pause après avoir marqué de nouveaux plus hauts pendant la semaine. L’ouverture ce matin était toutefois positive à la suite des marchés asiatiques. Peu d’activité en vue pour cause de Thanksgiving, seuls les chiffres de l’emploi en Europe et quelques statistiques immobilières aux US rythmeront la semaine. Nous restons positifs.

Devises 
Le $ est soutenu ($/CHF 0,9975); le marché semble douter de l’€ (€/$1,1025). Une future baisse de taux de la part de la BCE (mauvaise croissance) pourrait plonger l’€/$ jusqu’au support €/$ 1,0885, à condition qu’on casse les 1,0995. Nous anticipons un £/$ neutre 1,2770-1,30, en testant plutôt les 1,2770. Nos fourchettes: €/CHF 1,0860-1,1050; $/CHF 0,984-1,0030. A signaler la forte baisse de l’or à 1458 dollars, des prises de bénéfices jusqu’à 1445 dollars sont possibles

Marché

Reprise de souffle sur les marchés: les actions reculent de 0,3-0,8%, comme le high yield (indice global -0,2%) et inversement pour les souverains développés, à +0,2-0,6% (rendements -2/-6 pb) et le dollar (+0,3%); l’or est stable. A suivre cette semaine: indicateurs avancés des Fed de Kansas City, Chicago et Dallas, prix des maisons, confiance des consommateurs et commandes de biens durables aux Etats-Unis; indicateurs de confiance de la Commission Européenne (climat des affaires, ménages...), taux de chômage et indices des prix à la consommation dans la zone euro, indices PMI des fédérations de la logistique et des achats en Chine pour novembre.

Marché suisse

A suivre cette semaine: baromètre de l’emploi au T3 (OFS), PIB, estimations trimestrielles T3 (Seco), évolution des salaires en 2019 (OFS), baromètre conjoncturel (KOF) et compte de financement 2018 (BNS). Sinon, Swiss Re (Satellite) tient aujourd’hui sa journée des investisseurs à Londres, l’occasion de réitérer son intention de vendre ReAssure à terme.

Actions

BECTON, DICKINSON & Co (entrée en Satellites US): les récentes acquisitions ont renforcé le profil de croissance et le positionnement du groupe comme fournisseur incontournable pour le secteur hospitalier. La correction boursière et la valorisation (PE20=19,6x, décote de 10% vs pairs) offrent une opportunité pour se positionner.

EDENRED (Satellite) a indiqué hier le retour à la normale de ses opérations après l’attaque informatique subie jeudi dernier. La restauration de tous les systèmes et la reprise des activités sont effectives. Pas d’impact financier reporté à ce jour et aucun élément n’indique à ce stade que des données personnelles et de clients aient été dérobées.

FAURECIA (Satellite) tiendra mardi son Capital Market Day avec sûrement de nouveaux objectifs 2020-22 (croissance organique des ventes, marge, free cash flow) et des éclaircissements sur l’apport de Clarion et de SAS (JV avec Continental). Sa résilience au contexte difficile de 2019, unique parmi ses pairs, devrait les crédibiliser.

SIKA (Core Holding) rachète le roumain Adelplast, spécialisé dans les mortiers et l’isolation thermique: 460 employés et 120 millions de francs de ventes annuelles, ou 1,5% du chiffre d’affaire 2019e du groupe.

UNICREDIT (Satellite) est en discussions avec son partenaire turc en vue de lui céder sa participation dans la banque turque Yapi. Cela recentrerait les opérations du groupe et libérerait du capital.

Graphique du jour

Performances