Nouvelle semaine «Risk On» – Monday Report de Bordier

Bordier

2 minutes de lecture

A suivre cette semaine: ISM des services, ventes de véhicules et confiance des ménages aux Etats-Unis; ainsi que confiance des investisseurs et ventes de détail dans la zone euro.

Economie

Les statistiques publiées aux États-Unis restent mitigées. Parmi les déceptions, on notera le recul du PMI de la Fed de Chicago de 0.15 à -0.45 en septembre et de la confiance des ménages (de 126.3 à 125.9) en octobre. L’ISM manufacturier, bien qu’en dessous des attentes, remonte très légèrement en octobre (de 47.8 à 48.3). La création de 128’000 emplois en octobre a surpris favorablement, tout comme la croissance du PIB au T3 (+1.9% t/t annualisée mais investissements: -1.5% t/t). A part le climat des affaires qui s’améliore (de -0.23 à -0.19) en octobre, les indices de confiance de la CE ont déçu. En Chine, les PMI officiels ont déçu (manufacturier: de 49.8 à 49.3 et services: de 53.7 à 52.8) mais le manufacturier de Caixin a rassuré (de 51.4 à 51.7).

Climat
Une étude de Climate Central publiée par Nature et corrigeant les modèles précédents, révise d’un facteur trois le nombre de personnes qui seront touchées par l’élévation du niveau des eaux. Dans le scenario «émissions basses de CO2 » (respectivement «émissions hautes»), l’étude estime dorénavant que 190 mio (respectivement 630 mio) de personnes seront touchées, i.e. les personnes exposées à une inondation par an à horizon 2100.

Obligations

Comme attendu, la Fed a annoncé une nouvelle baisse de son taux directeur (-25pb) tandis que le discours de M. Powell semble indiquer une pause dans l’assouplissement de la politique monétaire, jugée comme adaptée. Cependant, les taux terminent en baisse aux US (-8pb) et en Europe (-2pb). Malgré leur resserrement vendredi, les spreads High Yield aux US et en Europe s’écartent respectivement de 14pb et 4pb. Les spreads IG terminent globalement inchangés avec une solide performance de l’indice US (+0.51%).

Sentiment des traders

Bourse 
Les marchés continuaient leur marche en avant, soutenus par la détente annoncée sur le trade deal sino-US, les bons chiffres du chômage et le report du Brexit. Les publications trimestrielles contribuaient également à la bonne tenue des indices, cette semaine encore quelques poids lourds (Sprint, Occi.Petro, Mylan, Ferrari…). Nous restons positifs. 

Devises 
Début de semaine très calme, le support $/CHF 0.9840/50 tient, un retour vers les 0.99/0.9960 reste d’actualité, autrement 0.98/0.9720. L’€/$ n’arrive pas à casser les 1.1180, prochains supports 1.1075/1.1025. Inchangé l’€/CHF, notre fourchette €/ CHF 1.0965/1.1125 reste d’actualité. Nous anticipons l’£/$ à 1.2860/1.3010 et l’or à 1496/1520$, Brent 65$.

Marché

Nouvelle semaine «Risk On» sur les marchés des actions monde qui avancent de 1.3%. Comme attendu, la Fed a baissé ses taux de 25pb et pré-annoncé une pause dans son action. Dès lors, les taux souverains à 10 ans USD ont reculé de 7pb (inchangés en EUR et +4pb en CHF). Le dollar en souffre (-0.6%) et l’or en bénéficie à peine (+0.1%). A suivre cette semaine: ISM des services, ventes de véhicules et confiance des ménages (Univ. du Michigan) aux Etats-Unis; confiance des investisseurs (Sentix) et ventes de détail dans la zone euro; PMI des services (Caixin), balance commerciale et réserves de change en Chine.

Marché suisse

A suivre cette semaine: climat de conso. (Seco), indicateur de l’emploi (KOF), sondage conjoncturel octobre (KOF), réserves de devises à fin octobre (BNS) et chômage octobre (Seco). 
Les sociétés suivantes publieront des résultats T3: Burckhardt (S1 2019/20), Dufry, Oerlikon, Adecco, Lem, Ypsomed, Barry Callebaut (2018/19), Swiss Life, Vontobel, Zurich Insurance, Valiant et Richemont.

Actions

ALPHABET/GOOGLE (US Core Holding) est en train de faire l’acquisition de Fitbit pour un montant de USD 2.1 mia. Avec les ressources et la plateforme globale de Google, Fitbit (wearables) change de dimension. Le spécialiste du coaching connecté (santé, sport, etc.) avec ses montres, bracelets et balances intelligents, était fortement concurrencé, notamment par Apple. 
ATOS (Satellite) va une nouvelle fois réduire sa participation dans Worldline, qui passera après coup de 27.4% à 13%. Hormis des placements accélérés, une obligation zéro-coupon convertible (en actions Worldline) à maturité 5 ans est proposée. Le groupe se désendette et reconstitue son trésor de guerre, en vue d’acquisitions ciblées (cybersécurité, big data). 
FAURECIA est entrée dans notre liste Satellites le 23/10 en raison: 1/ de sa valorisation redevenue attractive (-35% en un an / inférieure de 20% à sa moyenne historique en PE et P/B); 2/ de son profil résilient au contexte actuel (objectifs 2019 confirmés) et de ses belles perspectives de croissance bénéficiaire (organique + consolidations de Clarion et SAS) différenciées par rapport à ses pairs. 
SYMRISE (Core Holding) a obtenu le feu vert du Département de Justice américain pour l’acquisition d’ADF/IDF (annoncée fin janvier). Pour l’obtention de cette autorisation, Symrise a accepté en échange de céder sa nouvelle usine située à Banks (Géorgie). L’intégration va débuter dans les prochains jours et contribuera à hauteur de 6% à la croissance du groupe.

Graphique du jour

Performances