Détente du marché de la dette dans une séance d’accalmie

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne a reculé à 0,706% et celui de la France est redescendu sous 1%.

Le marché de la dette en zone euro s’est détendu vendredi, les taux d’emprunt suivant la courbe descendante du marché obligataire américain à la faveur d’un répit dans les craintes inflationnistes.

Après être passé au-dessus des 2,93% en séance jeudi, le taux d’emprunt américain à dix ans a en effet un peu reculé vendredi, soulageant des investisseurs qui ont assisté à une tension quasiment permanente des rendements obligataires depuis fin décembre, une tension encore accentuée par le rapport mensuel sur l’emploi américain, début février.

En outre, mercredi, «les chiffres d’inflation aux Etats-Unis ont été publiés à la hausse, donc les taux sont remontés, le taux américain à dix ans se rapprochant de 3%, qui reste un pallier important», explique à l’AFP Eliezer Ben Zimra, gérant allocation d’actifs et dettes souveraines pour Edmond de Rothschild.

Globalement, rappelle le spécialiste, «il y a eu une surréaction des marchés, qui ont remonté de plus de 40 points de base en Europe, et de plus de 55 points de base aux Etats-Unis depuis mi-décembre».

Toutefois, après ce mouvement, «il y a maintenant une accalmie, souligne l’analyste, accalmie qui touchait aussi «les marchés actions et les dettes des pays du sud».

Ce répit, dû notamment à des rachats de positions, était apprécié par un marché échaudé.

Et les indicateurs du jour n’ont pas altéré cette pause: ainsi, l’indice prix des produits importés aux Etats-Unis a fortement augmenté en janvier, mais sans changer la tendance du jour.

A 18h00 (17h00 GMT), le taux d’emprunt à dix ans de l’Allemagne a reculé à 0,706% contre 0,764% jeudi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France s’est aussi détendu, à 0,953% contre 1,008%, tout comme celui de l’Italie à 1,985% contre 2,065%, et celui de l’Espagne à 1,461% contre 1,507%.

En dehors de la zone euro, le taux britannique a aussi baissé à 1,581% contre 1,646%.

A la fermeture des marchés européens, le taux d’emprunt à 10 ans des États-Unis reculait à 2,862% contre 2,909%. Le taux à 30 ans s’établissait à 3,118% contre 3,164%, et celui à deux ans à 2,193%, contre 2,184%.

 

A lire aussi...