USA: les promesses de ventes de logements augmentent en septembre

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur de l’Association nationale des agents immobiliers a grimpé de 1,5% le mois dernier pour atteindre 108,7 points. Les analystes tablaient sur seulement +0,7%.

Les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont progressé en septembre, pour le deuxième mois d’affilée, dépassant les attentes des analystes, selon les données de l’Association nationale des agents immobiliers (NAR) publiées mardi.

L’indicateur des promesses de ventes a grimpé de 1,5% le mois dernier, en données corrigées des variations saisonnières et comparé au mois précédent, pour atteindre 108,7 points.

Les analystes s’attendaient à une hausse bien plus modeste de 0,7%.

Sur un an, les promesses de ventes, un baromètre avancé du marché immobilier puisqu’il se base sur les contrats de cession qui se concrétisent généralement dans les 45 jours, ont fait un bond de 3,9%.

Selon Lawrence Yun, économiste en chef de la NAR, les taux sur les crédits immobiliers qui sont historiquement bas, commencent à stimuler l’appétit des acheteurs: «Même s’il y a une hausse des prix des logements plus rapide que celle des revenus, le pouvoir d’achat au niveau national a augmenté de 6% grâce aux très bas taux d’intérêt», a souligné cet expert.

La Banque centrale américaine (Fed) qui a déjà baissé les taux d’intérêt deux fois depuis juillet, s’apprête à le refaire mercredi.

Cela devrait faire tomber les taux au jour le jour en dessous de 1,75. Cela correspond à un taux moyen du crédit immobilier sur trente ans --la référence aux Etats-Unis-- à 3,75%, selon les chiffres de la Fed mardi.

Avec le plus grand nombre de promesses de ventes comptées en septembre, «c’est un signe supplémentaire de l’amélioration du marché immobilier vu les taux bas», note Jim O’Sullivan de HFE soulignant aussi que les ventes de maisons neuves affichaient pour leur part une hausse de 15,5% sur douze mois en septembre.

A lire aussi...