Wendel va investir jusqu’à 590 millions de dollars pour acquérir CPI

AWP

1 minutes de lecture

Wendel a conclu un accord auprès du fonds FFL Partners pour l’acquisition de Crisis Prevention Institute (CPI), dont elle détiendra in fine «environ 98% du capital».

La société d’investissement Wendel a annoncé mardi qu’elle allait débourser jusqu’à 590 millions de dollars (presque autant en francs) pour acquérir l’américain Crisis Prevention Institute (CPI), spécialiste des formations professionnelles dans la gestion des comportements agressifs.

Wendel a conclu un accord auprès du fonds FFL Partners pour l’acquisition de CPI, dont elle détiendra in fine «environ 98% du capital», l’opération étant évaluée à 910 millions de dollars en comprenant la reprise de dette, a indiqué la société dans un communiqué.

Crisis Prevention Institute est présenté comme le leader américain des services de formations «en gestion des comportements et de prévention de crises», des programmes destinés essentiellement aux professionnels de la santé et de l’éducation pour les former «à répondre aux comportements hostiles, anxiogènes et violents de manière efficace et sécurisante».

Sur la période de douze mois achevée fin août, CPI a réalisé un chiffre d’affaires de 86 millions d’euros, ses recettes ayant enregistré un taux de croissance annuel moyen «de l’ordre de 13%» depuis 2008, précise Wendel.

Il s’agit du quatrième investissement de Wendel aux Etats-Unis. «Nous sommes convaincus que (CPI) dispose de très nombreuses opportunités pour se développer dans d’autres zones géographiques et secteurs qui peuvent tirer parti de ses programmes», a commenté Adam Reinmann, directeur général de Wendel Amérique du Nord, cité dans le communiqué.

CPI, dont le siège est dans le Wisconsin (nord des Etats-Unis), réalise désormais plus de 20% de ses revenus en dehors des Etats-Unis, notamment au Canada et au Royaume-Uni. L’entreprise emploie 316 personnes dans le monde, et dispose d’une base de plus de 38’000 instructeurs certifiés formant à leur tour plus de 1,4 million de professionnels par an.

A lire aussi...