Credit Suisse: l’assemblée accepte la deuxième tranche du dividende

AWP

1 minutes de lecture

L’assemblée extraordinaire de la banque a accepté à 99,4% le versement de la deuxième tranche du dividende de 0,1388 franc par action, prélevée sur les réserves en capital.

Les actionnaires de Credit Suisse vont bel et bien recevoir l’entier de leur rémunération au titre de 2019. L’assemblée extraordinaire de la grande banque a accepté vendredi à 99,4% le versement de la deuxième tranche du dividende de 0,1388 franc par action, prélevée à 50% sur les réserves en capital et à 50% sur les bénéfices.

L’événement s’est tenu sans la présence physique des actionnaires, en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19. Un total de 1,65 milliards d’actions étaient représentées, soit environ 60% des droits de vote, a précisé le président Urs Rohner lors de l’assemblée, «probablement la plus courte de l’histoire» de la banque.

L’action Credit Suisse sera traitée hors dividende dès le 3 décembre.

Sous la pression de l’autorité de surveillance des marchés financiers Finma, la banque aux deux voiles avait décidé, au printemps, de ne payer que la moitié du dividende prévu au titre de l’exercice 2019. Le dividende ordinaire a été divisé par deux à 0,1388 franc par action, une première tranche acceptée par l’assemblée du 18 mai. Le groupe zurichois aura versé en tout 0,2776 franc par action au titre de l’année dernière.

Dans une brève allocution, Urs Rohner a rappelé que les autorités de régulation à l’étranger, y compris dans l’Union européenne, se sont montrées plus sourcilleuses à l’égard des dividendes. «Cela ne signifie pas pour autant que les distributions de dividendes en Suisse sont moins réfléchies, ni que la réglementation suisse est moins stricte», selon lui.

Jusqu’à 2,3 milliards aux actionnaires

Le président a rappelé que les risques ont été passablement réduits et la capitalisation renforcée. En Suisse, les seuils de fonds propres réglementaires dépassent les prescriptions du Comité de Bâle. «Nous sommes convaincus de proposer la distribution de la deuxième moitié du dividende 2019 en position de force et d’agir de manière responsable.»

Credit Suisse table sur une progression annuelle de 5% du dividende.

En 2021, le numéro deux bancaire helvétique a également prévu un programme de rachat d’actions d’une valeur comprise entre 1,0 et 1,5 milliard de francs. En ajoutant le dividende, les actionnaires devraient se voir restituer 1,8 milliard à 2,3 milliards de francs l’année prochaine.

La question de la succession d’Urs Rohner n’aura pas été élucidée lors de cette assemblée extraordinaire. Frappé par la limite des mandats, le président va quitter son poste lors de la prochaine assemblée ordinaires. Il siège au conseil d’administration depuis 2009 et le chapeaute depuis 2011. La grande banque pourrait présenter le candidat désigné lors de la journée des investisseurs du 15 décembre.

A lire aussi...