Aximetria monte d’un cran en termes de cryptoréglementation

Communiqué, Aximetria

1 minutes de lecture

L’application bancaire cryptocentrée obtient la licence suisse d'intermédiaire financier reconnue par la Finma.

Aximetria, une application de financement personnel cryptocentrée, annonce qu'elle a obtenu la licence VQF (Swiss Financial Services Standards Association), officiellement reconnue par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma). Cette organisation est principalement responsable de la supervision de la réglementation en matière de lutte contre le blanchiment d'argent, l'acceptation en tant que membre soulignant l'engagement d'Aximetria envers la conformité, renforçant le sérieux de l'entreprise en ce qui concerne les exigences les plus élevées de la réglementation financière. Avec une licence d'intermédiaire financier suisse, Aximetria est en mesure d'affirmer définitivement que son produit est entièrement conforme aux lois suisses contre le blanchiment d'argent, qui ont été conçues pour empêcher les cybercriminels de blanchir des cryptomonnaies via des plateformes commerciales et des portefeuilles numériques en ligne. 

Suite à cette annonce, Aximetria peut désormais commencer à opérer en tant qu'intermédiaire financier crypto en vertu de la loi suisse sur le blanchiment d'argent, avec cette licence qui rationalise également le traitement des nouveaux clients dans son écosystème.

Traduit de l’anglais