Qu'est-ce qui est différent dans cet hiver crypto?

Esty Dwek, FlowBank

3 minutes de lecture

Ce qui se passe aujourd'hui dans l'espace crypto ressemble beaucoup à ce que l'on pourrait attendre d'un secteur financier traditionnel qui fonctionne mais en état de surchauffe.


© Keystone

Les hivers crypto sont préjudiciables à la santé globale de l'écosystème des crypto-monnaies car ils diminuent la demande et ralentissent le développement. Cependant, ils ne doivent pas être traités à la légère car ils ont également tendance à être suivis de marchés haussiers. Toute personne qui investit dans les crypto-monnaies doit s'assurer qu'elle est préparée à ces événements en suivant des stratégies prédéfinies et en se tenant au courant de l'actualité.

Pics et vallées

Crypto winter est une façon populaire de désigner les conditions de marché dans lesquelles la plupart des cryptocurrences subissent des pertes de valeur très importantes et durables. Le terme a été inventé par Crypto Bobby le 20 septembre 2018 lorsqu'il a publié un fil Twitter détaillant comment il a vu les prix de la plupart des crypto-monnaies chuter drastiquement par rapport à leurs sommets de 2018.

Cette fois-ci, l'hiver crypto serait dû à plusieurs facteurs, notamment un resserrement des liquidités causé par les banques centrales du monde entier, les réglementations gouvernementales – notamment les nombreuses interdictions de pays comme la Chine, l'Inde, la Turquie et potentiellement la Russie – et les piratages de haut niveau comme l'attaque du pont reliant les blockchains Ethereum et Solana.  

En outre, la pression à la vente exercée par les mineurs a exacerbé le déséquilibre entre l'offre et la demande, les mineurs liquidant leurs pièces en raison de la chute des prix, de l'augmentation des coûts énergétiques et de la concurrence accrue. Plusieurs mineurs cotés en bourse ont collectivement vendu 100% de leur production en mai, le directeur général de Bitfarms ayant déclaré que l'entreprise «ne fait plus de HODL» sur sa production quotidienne de bitcoins.

Pour cette raison, la peur, l'incertitude et le doute (FUD) pourraient continuer à faire les gros titres, car de nombreux investisseurs choisissent d'attendre que la situation s'améliore avant d'acheter.

Contrairement au dernier hiver crypto, où les start-ups ont levé des capitaux en émettant leurs propres tokens (ICO) et ont souffert d'un crash de la crypto, cette fois-ci, le paysage du financement est différent.
Il y a plus en jeu cette fois

Cela a conduit de nombreuses personnes à craindre que le moment Lehman Brothers pour les cryptos soit proche.  Tout comme l'incapacité des prêteurs à répondre aux appels de marge a été un signe avant-coureur de la crise financière de 2008, la crypto a connu son équivalent le mois dernier: Celsius Network, Babel Finance et Three Arrows Capital ont tous révélé des problèmes majeurs lorsque les prix des actifs numériques ont plongé, provoquant une pénurie de liquidités.

Cependant, ce qui se passe aujourd'hui dans l'espace crypto ressemble beaucoup à ce que l'on pourrait attendre d'un secteur financier traditionnel qui fonctionne mais qui est en surchauffe. Le fait que Kim Kardashian vende une crypto-monnaie qui s'est effondrée peu après est une chose, mais le projet de Fidelity de proposer le bitcoin dans les plans d'épargne retraite pourrait avoir un impact sur toute une génération. Après la fin de l'hibernation de deux ans de la crypto en 2020, le secteur a atteint un pic d'environ 3000 milliards de dollars d'actifs totaux en novembre dernier. Pour de nombreux acteurs du marché, le repli de cette année ressemble beaucoup plus à un désendettement financier traditionnel résultant d'un excès de liquidités dans le système, d'une mauvaise gestion des risques et d'un coût du capital plus élevé (hausse des taux d'intérêt) qu'à la fin de la crypto.

En outre, contrairement au dernier hiver crypto, où les start-ups ont levé des capitaux en émettant leurs propres tokens (ICO) et ont souffert d'un crash de la crypto, cette fois-ci, le paysage du financement est différent. De nombreuses start-ups ont cherché à obtenir un financement par capital-risque comme une voie plus traditionnelle pour lever des fonds. Cela signifie qu'au lieu de compter sur la richesse en crypto, certains des plus grands acteurs ont de vastes réserves de devises fortes stockées pour traverser le blizzard alors qu'ils travaillent à la croissance de nouvelles blockchains ou à la construction de plateformes médiatiques décentralisées.

Des mastodontes comme Andreessen Horowitz et Sequoia Capital font partie de ceux qui ont collectivement injecté près de 43 milliards de dollars dans le secteur depuis fin 2020.

Jamais deux sans trois?

La plus grande crypto-monnaie du monde a perdu plus de 50% cette année et plus de 70% par rapport à ses sommets de novembre 2021. En mettant cela en perspective avec les précédents marchés baissiers (2013 et 2018), on peut affirmer que le plongeon du bitcoin a été beaucoup plus rapide et brutal cette fois-ci et que d'autres risques de baisse subsistent, si l'histoire se répète.

  • En 2013-2014, le bitcoin a perdu 85,9% entre le sommet et le creux, ce qui a duré 14 mois, et il a fallu 25 mois pour que le prix atteigne un nouveau sommet historique (ATH).
  • En 2018-2019, le bitcoin a dégringolé de 83,9% entre le sommet et le creux, ce qui a duré 12 mois, et il a fallu 23 mois pour que le prix fasse un autre ATH.

Une extrapolation basique des données historiques au marché baissier actuel et l'application d'un drawdown de 80% à partir du sommet de novembre de 69'000 dollars donne un objectif de prix de 13'800 dollars, ce qui suggère que le bitcoin pourrait atteindre un plancher autour de ce niveau. Et lorsqu'il le fait, les prix ont tendance à se redresser deux ans plus tard et à atteindre de nouveaux sommets sur la base des observations passées.

Perspective à long terme

Si certains pensent qu'une baisse durable du prix des crypto-monnaies est inévitable, d'autres sont plus optimistes, appréciant les récentes percées du secteur. La meilleure façon de survivre à l'hiver des crypto-monnaies est de détenir un portefeuille diversifié, de rester informé des développements dans l'espace et de maintenir une perspective à long terme. Si l'histoire est un guide, le bitcoin pourrait potentiellement atteindre le bas de ce cycle près de USD14'000, et pourrait peut-être atteindre l'objectif de 100'000 dollars lors du prochain marché haussier.

A lire aussi...