Place financière suisse post-COVID-19: l'accent reste mis sur la croissance durable

Communiqué, Credit Suisse

1 minutes de lecture

Dans la 5e édition de son étude sur la place financière suisse, Credit Suisse constate qu'elle continuera à dépendre d'un environnement réglementaire compétitif au niveau international.

L'étude sur la place financière suisse publiée aujourd'hui examine les conséquences macroéconomiques de la pandémie COVID-19 et les implications qui en découlent pour la place financière. Elle conclut que la place financière continuera à dépendre d'un environnement réglementaire compétitif au niveau international. L'étude se concentre également sur les réformes urgentes des retraites et l'intégration de facteurs de durabilité dans le secteur bancaire. Le Credit Suisse publie cette étude tous les deux ans dans le but d'apporter une contribution constructive au débat sur l'avenir de la place financière suisse.

L'étude sur la place financière suisse publiée aujourd'hui par le Credit Suisse met fortement l'accent sur la crise du coronavirus. Contrairement à la crise financière de 2008, où les banques étaient le maillon faible de la chaîne et sans doute le catalyseur, elles ont joué un rôle central pendant la crise du COVID-19 en transférant les mesures de soutien adoptées par les autorités vers l'économie réelle. Un rôle pour lequel, selon l'analyse du Crédit Suisse, elles étaient bien équipées grâce à leur meilleure capitalisation et à leur réserve de liquidités beaucoup plus importante.

Attention: ce texte a été traduit avec un outil automatique.

 


 

A lire aussi...