USA: les prix à la production progressent moins que prévu

AWP

1 minutes de lecture

En hausse de seulement 0,1% en avril à cause d’un net recul dans l’alimentation.

Les prix à la production aux Etats-Unis ont progressé moins que prévu en avril en raison d’une baisse marquée dans le secteur de l’alimentation, selon les chiffres du département du Travail publiés mercredi.

Après un rebond de 0,3% en mars, ils ont augmenté de 0,1% en données corrigées des variations saisonnières le mois dernier alors que les analystes tablaient sur une hausse de 0,2%. Sur un an, ils progressent de 2,6%, a détaillé le département du Travail.

Hormis les secteurs volatils de l’alimentation et de l’énergie, la hausse des prix à la production est de 0,2% comparé à mars et de 2,3% comparé à avril 2017.

Parmi les évolutions marquantes, les prix de l’énergie ont augmenté de 0,1% bien que dans cette catégorie, les prix du diesel aient fortement rebondi (+1,8%) de même que ceux du gaz de pétrole liquéfié (+4%). Pour autant, ces fortes hausses ont été largement atténuées par une baisse des prix de l’électricité (-0,5%) et une baisse du prix de l’essence (-0,4%).

Les prix de l’alimentation ont de leur côté baissé de 1,1% avec des chutes vertigineuses pour certains produits tels que les oeufs frais (-22,9%) ou la viande de boeuf et de veau (-6%).

Bien que les prix à la production ne constituent pas la mesure la plus fiable pour mesurer l’inflation, les marchés financiers devraient y voir un certain relâchement de la pression sur la Banque centrale américaine (Fed) pour qu’elle augmente ses taux d’intérêt à un rythme plus rapide, estiment les analystes à l’instar de Chris Low de FTN Financial.

A lire aussi...