USA: les prix à l’importation ont progressé en avril

AWP

1 minutes de lecture

En hausse de 0,6% grâce au fioul. Pour le mois de mars, en revanche, le département du Travail annonce la première baisse depuis juillet 2017.

Les prix des produits importés aux Etats-Unis ont progressé de 0,6% en avril portés par ceux du fioul, selon les données du département du Travail publiées vendredi.

Ils avaient baissé en mars de 0,2% selon les chiffres révisés publiés par le ministère qui avait initialement annoncé une stagnation. Il s’agit de la première baisse de cet indice depuis juillet 2017.

Sans les importations de fioul, les prix à l’importation sont en hausse de 0,2% en avril après +0,1% en mars.

Pour le seul fioul, la hausse en avril est de 1,3% (-2,4% en mars).

Sur un an, la hausse des prix à l’importation est de 3,3% et de 1,8% s’il n’est pas tenu compte de ceux du fioul dont les prix ont pour leur part bondi de 18,7% entre avril 2017 et avril 2018.

En avril, les prix des produits alimentaires ont baissé de 0,4% mais ceux des matériaux industriels importés ont avancé de 1%.

Par origine géographique, les prix des produits importés du Canada et de l’Union européenne ont progressé chacun de 0,6% mais ceux de produits venant du Mexique ont baissé de 0,2%.

Ceux de Chine ont également baissé de 0,1% mais ceux du Japon ont avancé de même ampleur.

EFFETS DES TENSIONS

Dans une note, les analystes de Barclays ont noté que cet indicateur montrait la «divergence entre les prix à l’importation de l’énergie et des biens de consommation».

«Cette tendance pourrait se confirmer à court-terme avec l’augmentation des tensions au Moyen-Orient après la décision des Etats-Unis de se retirer de l’accord nucléaire avec l’Iran» mais une telle tendance «serait limitée» par le fait que la production de pétrole américaine a d’importantes marges d’augmentation.

«Par ailleurs, l’augmentation des prix à l’importation des biens non-pétroliers reste modeste», souligne-t-on de même source.

Les analystes de RDQ Economics estiment toutefois que «même si les chiffres des prix à l’importation ont montré des gains plutôt inférieurs à ce qui était attendu, cela ne change pas notre opinion que le commerce est passé d’un facteur modérateur pour l’inflation à un facteur contribuant à la hausse des prix et que l’inflation de base est sur une tendance haussière».

Le ministère a indiqué que les prix des produits américains à l’exportation ont avancé de 0,6% en avril (+0,3% en mars) et de 3,8% sur un an.

L’évolution générale des prix aux Etats-Unis a été positive en avril (+0,2%), selon l’indice CPI publié jeudi, à cause d’une hausse des prix de l’essence. Sur un an l’inflation s’affiche à 2,5%.

A lire aussi...