OCDE: les ICA commencent à se redresser après la crise

Communiqué, OCDE

1 minutes de lecture

Les ICA ont fortement rebondi dans la plupart des grandes économies de l'OCDE.

Les indicateurs composites avancés (ICA) indiquent une amélioration significative par rapport au ralentissement sans précédent atteint au plus fort de la crise actuelle en avril, mais la reprise reste fragile, car l'incertitude persiste quant à la possibilité de futures mesures de reconfinement.

Les ICA ont fortement rebondi dans la plupart des grandes économies de l'OCDE, car les restrictions liées à la Covid-19 se sont progressivement atténuées et l'incertitude a diminué, mais ils restent inférieurs aux niveaux enregistrés avant l'apparition du coronavirus et bien en deçà des tendances de long terme.

Des profils similaires sont visibles dans les principales économies émergentes, notamment avec l’ICA de la Chine, frappée en premier par la crise et qui a retrouvé un niveau d'avant crise, bien qu'en dessous des tendances de long terme. Cependant, en Inde, l’ICA reste proche du niveau de crise le plus faible.

Cependant, il convient de noter que, dans les circonstances actuelles, les ICA doivent être interprétés avec prudence car il subsiste une incertitude considérable quant à l'impact des mesures de confinement et de déconfinement. Comme toujours, l'ampleur de la baisse de l’ICA ne doit pas être considérée comme une mesure du degré de contraction de l'activité économique, mais plutôt comme une indication de la force du signal.

Les graphiques ci-dessus montrent les indicateurs composites avancés spécifiques à chaque pays. Les points de retournement des indicateurs composites avancés précédent de six mois en général les points de retournement de l’activité économique par rapport à sa tendance. La ligne horizontale à 100 représente la tendance. Les triangles pleins marquent les points de retournement confirmés tandis que les triangles vides indiquent les points de retournement provisoires qui peuvent être modifiés.

A lire aussi...