Lalique glisse dans le rouge en 2020 à cause du coronavirus

AWP

1 minutes de lecture

Pour l’année en cours, l’entreprise zurichoise anticipe un redressement des affaires et une hausse à deux chiffres du chiffre d’affaires.

Le groupe de luxe Lalique a essuyé une perte en 2020 en raison de l’impact de la pandémie de coronavirus, notamment sur ses boutiques. Pour l’année en cours, l’entreprise zurichoise anticipe un redressement des affaires et une hausse à deux chiffres du chiffre d’affaires.

Durant la période sous revue, la perte nette s’est inscrite à 15 millions d’euros après un bénéfice net de 1,1 million en 2019. Le résultat opérationnel (Ebit) s’est lui aussi inscrit dans le rouge, à hauteur de 12,6 millions contre un gain de 1,4 million douze mois auparavant, précise mercredi un communiqué.

Le chiffre d’affaires pour sa part s’est contracté de 23% à 110,7 millions.

Le conseil d’administration proposera de renoncer au dividende pour préserver la trésorerie dans un contexte marqué par la crise sanitaire.

Pour le premier trimestre 2021, l’entreprise connue notamment pour ses produits en cristal a observé une évolution «solide» par rapport à la même période en 2020. Le groupe anticipe ainsi une croissance à deux chiffres de son chiffres d’affaires, mais ce dernier ne devrait pas atteindre le niveau d’avant-crise.

La firme zurichoise prévoit aussi que la pandémie entraînera un retard d’environ deux à trois ans dans la réalisation de ses objectifs de rentabilité à moyen terme.

A lire aussi...