Lafargeholcim: filiales indiennes Ambuja et ACC perquisitionnées

AWP

1 minutes de lecture

Ni la maison-mère ni ses filiales ne sont en mesures de commenter une procédure en cours.

Lafargeholcim confirme jeudi que ses représentations indiennes ACC et Ambuja ont fait l’objet de perquisitions de la part de l’autorité indienne de la concurrence et assure coopérer pleinement avec cette dernière. Ni la maison-mère ni ses filiales ne sont en mesures de commenter une procédure en cours, réagit le géant helvético-français des matériaux de construction dans une prise de position adressée à AWP.

La presse du sous-continent relate que des perquisitions ont également été menées mercredi dans les locaux des sociétés Ultratech et Shree Cement.

A lire aussi...