L’OCDE table sur un léger rebond de l’économie suisse en 2021

AWP

1 minutes de lecture

La croissance devrait atteindre 2,2% en 2021 et 3,4% en 2022, selon les perspectives économiques.

L’OCDE se montre moins optimiste qu’en juin concernant la reprise de l’économie suisse l’an prochain, alors que le pays connaît une deuxième vague d’infections au coronavirus. La croissance devrait atteindre 2,2% en 2021 et 3,4% en 2022, selon les perspectives économiques publiées mardi.

Pour 2020, le produit intérieur brut (PIB) devrait se contracter de 4,7%. En juin, l’Organisation de coopération et de développement économiques se montrait plus pessimiste, tablant sur un recul de 7,7%. En revanche, elle se montrait à l’époque plus enjoué pour 2021, prévoyant un bond de 5,7%, contre seulement 2,2% ce mardi.

Les secteurs comme les transports et le tourisme devraient être longuement touchés par la crise, tandis que la chimie et la pharma participeraient au redressement. La consommation sera freinée par la hausse du chômage. L’OCDE table sur un taux de sans-emplois à 4,9% en 2020, puis de 5,2% en 2021.

Les exportations ne reprendront que doucement en raison de la faible demande des pays partenaires et du franc fort. En revanche, elles pourront être soutenues si la croissance se révèle forte sur le continent européen.

L’activité en Suisse n’atteindra son niveau d’avant la crise qu’en 2022. La mise en oeuvre généralisée d’un vaccin fin 2021 devrait améliorer la situation sanitaire.

A lire aussi...