L’euro limite ses gains face au dollar après les minutes de la Fed

AWP

1 minutes de lecture

La monnaie européenne valait 1,2365 dollar vers 21h, contre 1,2356 dollar mardi soir.

L’euro limitait nettement ses gains face au dollar mercredi après la publication du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine (Fed) dans lequel l’institution s’est montrée plus optimiste sur une hausse de l’inflation.

Vers 19H00 GMT (21H00 heure de Paris), l’euro valait 1,2365 dollar, contre 1,2356 dollar mardi vers 21H00 GMT.

La monnaie unique européenne baissait légèrement face à la devise japonaise à 132,17 yens, contre 132,46 yens mardi soir.

Le billet vert reculait plus nettement face à la monnaie nipponne à 106,89 yens, contre 107,20 yens la veille au soir.

Selon un compte-rendu de sa réunion de mars publié mercredi, les responsables de la Fed se sont montrés confiants sur la remontée de l’inflation vers la cible de 2%.

Le stimulus budgétaire promu par Donald Trump devrait notamment «doper significativement» l’économie, a indiqué l’institution dirigée depuis peu par Jerome Powell.

La Fed «s’est montrée un peu plus insistante concernant l’inflation», a observé David Gilmore de Foreign Exchange Analytics.

«Cela n’est pas automatiquement le signal qu’il y aura quatre hausses de taux d’intérêt cette année au lieu de trois, mais cela entretient l’idée», a-t-il observé.

Les hausses de taux d’intérêt rendent le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif.

Un peu plus tôt, l’indice des prix à la consommation (CPI), principal indicateur de la semaine pour les cambistes, s’est quant à lui affiché en petite baisse en mars, à cause de la baisse des prix de l’essence.

Mais à +2,1% sur un an hors prix de l’énergie et de l’alimentation, l’indice a atteint son plus haut niveau depuis février 2017.

«Bien que mitigés, ces chiffres maintiennent la Fed sur un rythme de hausses de taux plus rapide», ont observé les analystes de Western Union.

Le ministère du Travail a également publié une nette accélération mensuelle du salaire horaire moyen à +0,4%, sa plus forte hausse en près de deux ans.

Une hausse des prix soutenue pourrait également encourager la Fed à relever ses taux de manière plus rapide que prévu.

Vers 19H00 GMT, l’or valait 1.351,14 dollars contre 1.339,47 dollars la veille à 21H00 GMT.

Le bitcoin valait 6.899,76 dollars, contre 6.839,61 dollars mardi soir, selon des chiffres compilés par le fournisseur de données financières Bloomberg.

Un peu plut tôt, la monnaie chinoise a terminé à 6,2690 yuans pour un dollar à 15H30 GMT, contre 6,2833 yuans pour un dollar mardi.

A lire aussi...