Baromètre des entreprises technologiques - Avril 2019

Morningstar Analysts

1 minutes de lecture

Le segment progresse de 4,5% en avril, et porte son gain annuel à 17,5% à 44,6 milliards d’euros.

L’univers Euronext des entreprises technologiques

Le regain d’intérêt pour les petites et moyennes valeurs européennes semble se confirmer, y compris dans l’univers des sociétés technologiques. Le baromètre Euronext des entreprises technologiques montre une progression de 4,5% de leur valeur boursière en avril, à 44,6 milliards d’euros. Depuis le début de l’année, la performance atteint 17,5%.

Source: Morningstar

On observe des divergences de performances entre domaines d’activité. Les communications sont en repli de 3,1% sur le mois d’avril, quand l’énergie bondit de 12,5%. Les deux plus gros segments d’activité que sont la santé (18,6 milliards d’euros de valeur en Bourse) et la technologie (16,6 milliards) progressent de respectivement 4,2% et 6,7%. Les matériaux sont également bien orientés avec un gain de 5,4% sur le mois.

Source: Morningstar
Niveaux de valorisation

La revalorisation du segment s’est poursuivie en avril, mais à un rythme encore modeste, le ratio de valorisation progressant de 0,84 à 0,85. Le segment affiche toujours en moyenne une décote de 15% par rapport à l’estimation quantitative de juste valeur des 333 titres au sein du segment.

Source: Morningstar

De fait, les secteurs des matériaux, de la communication et de la santé n’ont pas vu leurs multiples varier d’un mois sur l’autre. La consommation cyclique, l’industrie et la technologie ont en revanche profité du mouvement de revalorisation, mais là encore dans des proportions modestes.

Source: Morningstar
Valorisation et santé financière

Comme le mois précédent, la relation entre santé financière et valorisation s’est de nouveau affaiblie (3% contre 8% en mars). La faiblesse de cette relation interroge, en particulier dans un environnement de marché redevenu porteur, lequel est supposé refléter l’anticipation d’une amélioration des fondamentaux.

Source: Morningstar
Titres décotés bénéficiant d’une rempart concurrentiel

La liste d’entreprises dont la valorisation boursière est très sensiblement inférieure à l’estimation quantitative de leur juste valeur est toujours importante.

Leur décote de valorisation est toutefois en ligne avec l’ensemble de l’univers du baromètre, puisqu’elle se situe à 16% (contre 15% pour l’univers complet).

Parmi les titres les plus décotés fin avril, on trouve Groupe Actiplay, Prismaflex International, Avantium, Inventiva, Cerenis Therapeutics, ASIT Biotech, Biophytis, Gensight Biologics, Valbiotis, Adeunis, Lysogene ou encore Amoeba. Ces sociétés se traitent avec une décote de plus de24% par rapport à l’estimation de leur valeur intrinsèque calculée de manière quantitative par Morningstar.

Source: Morningstar

A lire aussi...