Une nouvelle phase de développement

Nicolette de Joncaire

2 minutes de lecture

Avec l’arrivée d’Alexandre Curti et la reprise du portefeuille de Semely, Gonet Conseil Finances aborde la prochaine étape. Entretien avec Nicolas Gonet.


La nouvelle direction de Gonet Conseils Finances, de g. à dr.: Alexandre Curti, Céline Malpertuis et Frédéric Pryszlak (directeur général).

Gonet Conseils Finances, filiale spécialisée du Groupe Gonet, annonce simultanément le recrutement d’Alexandre Curti pour développer le conseil fiscal et le rachat de portefeuille de clientèle de la société fiduciaire genevoise Semely SA. Entretien avec Nicolas Gonet, CEO de la banque éponyme et président du Conseil d’administration de Gonet Conseils Finances SA.

Quelle est l’origine de Conseils Finances?

Gonet Conseils Finances SA a été fondée en 2010, il a y donc plus de 10 ans, sur deux convictions fortes. D’une part la performance globale d’un patrimoine ne se mesure pas à la seule performance générée sur un portefeuille d’actifs liquides, mais en considérant l’ensemble des composantes d’un patrimoine: en résumé cela peut-être frustrant que votre portefeuille, aussi bien géré soit-il, délivre des revenus qui se retrouvent annulés parce qu’en parallèle vous avez négligé les possibilités d’optimisation sur la prévoyance, les assurances, la fiscalité, etc. D’autre part, et cela correspond à notre ADN, nous considérons qu’il n’est pas raisonnable de faire tout soi-même: cela crée des conflits d’intérêts et vous prive d’expertises externes efficaces.

«Quatre personnes de Semely nous rejoignent
cette semaine dans nos locaux, dont sa directrice Céline Malpertuis.»
Quel est l’apport attendu d’Alexandre Curti?

Alexandre Curti - qui a fait sa carrière chez des acteurs reconnus comme PwC ou EY - non seulement nous amène sa précieuse expérience dans le domaine de la fiscalité des personnes physique, un domaine en constante évolution, mais également une expertise ciblée en mobilité internationale autant que nationale, qui s’adresse à des gens dont le parcours professionnel ou privé connaît des changements à impact financier et fiscal conséquent. C’est une «compétence de niche» qui est souvent négligée, nous avons souhaité en faire un atout.

Dans quelle logique s’inscrit le rachat de portefeuille de Semely SA?

L’activité fiduciaire de Gonet Conseils Finances, du fait de sa robustesse et de son développement constant, était prête à se renforcer en fonction des opportunités. Celle constituée par Semely, société fiduciaire active depuis plus de 30 ans, avec un portefeuille de clients domestiques et internationaux de première qualité, s’est imposée comme une évidence. L’opération de rachat de ce portefeuille s’est faite avec effet au 1er janvier, quatre personnes de Semely nous rejoignent cette semaine dans nos locaux, dont sa directrice Céline Malpertuis.

«L’activité fiduciaire obéit à sa propre réglementation,
qui exclut son exercice dans un établissement bancaire.»
Comment s’articulent les relations entre la Banque Gonet et Gonet Conseils Finances SA? Chaque entité a sa clientèle propre? Pourquoi ne pas fusionner ces deux entités?

Nous avons dès 2018, au niveau du Groupe, entamé une véritable structuration de notre offre de produits et services, qui va de l’investissement au wealth planning en passant par l’asset services. Dans ce cadre, chaque entité se focalise sur ses forces naturelles, tout en proposant aux clients de l’une ou l’autre des entités - notamment ceux résidant en Suisse - de profiter d’une offre patrimoniale globale vraiment complète. Vous pouvez être client de la Banque, de Gonet Conseils Finances ou des deux: c’est selon vos besoins. Fusionner ces entités n’aurait ainsi pas de sens, et par ailleurs l’activité fiduciaire obéit à sa propre réglementation, qui exclut son exercice dans un établissement bancaire.

Finalement, quels sont les liens du groupe Gonet avec la plateforme de prévoyance Lemania?

La création cette plateforme romande de prévoyance est un bon exemple de notre philosophie en matière d’ouverture évoquée plus haut: le Groupe Gonet a initié le concept et en a été l’architecte via la Banque et sa fiduciaire Gonet Conseils Finances. Cette plateforme propose en effet, en Suisse romande, non seulement un «one stop shop unique» pour les courtiers en prévoyance mais également avec le «Lemania Pension Fund» une ombrelle de fonds suisse dédiée et mutualisée pour les gérants collectifs agréés OPP2, dont la Banque. C’est dans ce contexte que nous avons ainsi notamment abrité sous cette ombrelle notre fonds flagship, le semi-institutional Gonet 30 au côté d’autres gérants collectifs, comme par exemple le gérant indépendant Pleion. 

Lire le communiqué de presse

A lire aussi...