USA: rebond des promesses de ventes de logements en mai

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur de l’Association nationale des agents immobiliers a augmenté de 1,1% en données corrigées des variations saisonnières, alors que les analystes misaient sur une avancée de 1%.

Les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis ont rebondi en mai conformément aux projections des analystes, selon les chiffres de l’Association nationale des agents immobiliers (NAR) publiés jeudi.

L’indicateur des promesses de ventes a augmenté de 1,1% en données corrigées des variations saisonnières, à 105,4 points en mai alors que les analystes misaient sur une avancée de 1%.

Sur un an, les promesses de ventes, un baromètre avancé du marché immobilier puisqu’il se base sur les contrats de cession qui se concrétisent en général 45 jours après, restent dans le rouge mais modestement à -0,7%.

Les promesses de ventes sont en repli sur un an pour le 17e mois d’affilée, précise l’association.

Les bas taux d’intérêt immobiliers «autour de 4%, parfois moins, créent des conditions très attractives pour les acheteurs», a souligné l’économiste de la NAR, Lawrence Yun.

Selon lui, la confiance des consommateurs vis-à-vis des achats immobiliers s’est améliorée et il s’attend à un regain d’activité dans les mois qui viennent.

«La Réserve fédérale pourrait baisser les taux d’intérêt une fois cette année mais il n’est toutefois pas garanti que les taux des crédits immobiliers suivent cette baisse car ils sont déjà historiquement bas», a-t-il ajouté.

«Les créations d’emplois et une hausse des stocks de maisons à vendre vont néanmoins attirer les acquéreurs sur le marché», a encore assuré cet économiste.

C’est dans le Nord-est (+3,5%) et le Midwest (+3,6%) que les signatures de contrats d’achats ont le plus augmenté en mai. Dans le Sud, elles sont restées stables (+0,1%) tandis qu’elles ont reculé (-1,8%) dans l’ouest.
 

A lire aussi...