USA: les mises en chantier de logements chutent davantage que prévu

AWP

1 minutes de lecture

Au mois d’avril, 891’000 maisons et immeubles ont commencé à être construits dans le pays, soit une dégringolade de 30,2%.

Les mises en chantier de logements privés au Etats-Unis ont chuté de 30,2% en avril par rapport à mars, qui avait déjà connu une baisse de plus de 20%, sous l’effet de la pandémie, selon les données du département du Commerce publiées mardi.

Au mois d’avril, 891’000 maisons et immeubles ont commencé à être construits dans le pays. C’est moins que les 950’000 mises en chantier attendues par les analystes.

En mars, alors que les mesures de confinement s’étaient progressivement étendues dans le pays, la baisse avait été de 22,3% et 1,2 million de logements privés avaient été mis en chantier.

C’est également inférieur de 29,7% au chiffre du mois d’avril 2019.

En avril, les nouveaux chantiers de maisons individuelles ont baissé de 25,4%, avec 650’000 démarrages. Quant aux logements collectifs, ce sont 234’000 chantiers qui ont commencé.

La construction de logements a été classée parmi les secteurs qui peuvent continuer à exercer même en cas de confinement.

Quant aux permis de construire, indicateur avancé du marché immobilier, ils sont en baisse de 20,8% par rapport à mars, avec 1,074 million de permis délivrés.

«Nous nous attendons à une reprise robuste du marché du logement à la fin du printemps et cet été», relève toutefois Ian Shepherdson de Pantheon Macroeconomics, dans une note.

A lire aussi...