USA: fort rebond des mises en chantier de logements en mars

AWP

1 minutes de lecture

1,739 million de maisons et immeubles privés ont commencé à être construits en rythme annualisé ajusté des variations saisonnières, soit une progression de près de 20%.

Les mises en chantier de logements neufs aux Etats-Unis ont fortement rebondi en mars, grimpant de presque 20%, soulignant la reprise de l’activité après un mois de février perturbé par des intempéries.

En mars, 1,739 million de maisons et immeubles privés ont commencé à être construits dans le pays, en rythme annualisé ajusté des variations saisonnières, selon les données du département du Commerce. C’est 19,4% de plus que le mois précédent qui a été révisé en hausse à 1,457 million et 37% de plus qu’il y a un an, lorsque la pandémie a éclaté.

Les analystes misaient sur un rebond moindre à 1,650 million.

Par ailleurs, les permis de construire, indicateur avancé du marché puisqu’ils permettent d’anticiper le nombre de chantiers qui vont démarrer, ont légèrement augmenté de 2,7% par rapport à février à 1,72 million, et sont de 30,2% supérieurs au niveau de mars 2020.

«Les mises en chantier ont plus que rebondi le mois dernier après le marasme provoqué par les conditions météorologiques le mois d’avant», a souligné Nancy Vanden Houten, économiste pour Oxford Economics.

Les départs de chantiers ont atteint ainsi leur plus haut niveau depuis juin 2006, affirme l’analyste, cette année-là étant le pic de la bulle immobilière, avant qu’elle n’éclate avec le scandale des prêts à risque (subprime).

Les permis de construire, tout en progressant plus modestement sur le mois, devraient néanmoins accélérer de 6% sur l’année, prévoit l’économiste.

Le marché immobilier est très en forme depuis le début de la crise, en raison des taux d’intérêt historiquement bas et du télétravail qui a provoqué un exode des centres-villes vers les banlieues où des logements sont souvent plus grands.

A lire aussi...