USA: les mises en chantier de logements neufs chutent de 10,3% en février

AWP

1 minutes de lecture

Les tempêtes de neiges font plonger les départs de constructions bien en dessous des attentes.

Les mises en chantier de logements neufs aux Etats-Unis ont baissé en février, pour le deuxième mois d’affilée, plongeant bien plus qu’attendu à cause notamment des tempêtes de neige qui ont paralysé une partie du pays.

En février, 1,421 million de maisons et immeubles privés ont commencé à être construits dans le pays, en rythme annualisé ajusté des variations saisonnières, selon les données du département du Commerce publiées mercredi.

Cela représente une baisse de 10,3% par rapport au 1,584 million de janvier, selon des données révisées en hausse, et de 9,3% par rapport à février 2020.

Ces chiffres ont déçu les analystes qui s’attendaient à 1,550 million de mises en chantier.

Par ailleurs, les permis de construire, indicateur avancé du marché puisqu’ils permettent d’anticiper le nombre de chantiers qui vont démarrer, ont aussi reculé, pour la première fois depuis octobre, et sont en baisse de 10,8%.

Leur niveau reste toutefois bien supérieur à celui d’avant la pandémie, +17% par rapport à février 2020.

«Les données de février surestiment la faiblesse réelle du marché immobilier», selon Nancy Vanden Houten, d’Oxford Economics, qui table cependant sur un «rythme des mises en chantier moins élevé en 2021, alors que les constructeurs seront confrontés à des contraintes, notamment des prix élevés du bois et des pénuries de terrains et de main-d’oeuvre».

Le marché immobilier était très en forme depuis le début de la crise, en raison des taux d’intérêt historiquement bas et du télétravail qui a provoqué un exode des centres-villes vers les banlieues où des logements sont souvent plus grands.

Les taux d’intérêt sur les crédits immobiliers, bien que toujours très bas, ont cependant commencé à remonter depuis quelques semaines.

A lire aussi...