Revenus et bénéfice en hausse pour Mobimo au premier semestre

AWP

1 minutes de lecture

La société immobilière lucernoise a vu son bénéfice net attribuable aux actionnaires bondir de 16% en l’espace d’un an à 43,6 millions de francs.

Mobimo a renoué avec la croissance au premier semestre. Alors que ses revenus locatifs ont pour la première fois franchi les 60 millions de francs, la société immobilière lucernoise a vu son bénéfice net attribuable aux actionnaires bondir de 16% en l’espace d’un an à 43,6 millions de francs.

Hors effets de valorisation du portefeuille immobilier, le bénéfice net attribuable aux actionnaires s’est inscrit à 28,5 millions de francs, soit un bond de 17%, indique vendredi l’entreprise. La croissance reflète un effet unique lié à un impôt différé, alors que le résultat d’exploitation (Ebit) (hors effets de valorisation) s’est contracté à 36,6 millions, contre 39,6 millions fin juin 2018.

Quant aux revenus locatifs, ils ont progressé de 11% à 60,9 millions de francs. La progression reflète l’acquisition l’an dernier de la société Fadmatt ainsi que l’achèvement de trois projets à Zurich, Aarau et Horgen.

Fin juin, le taux de vacance atteignait 4,3%, contre 5,1% douze mois auparavant. A l’issue de la période sous revue, le portefeuille immobilier était valorisé à 3,2 milliards, 100 millions de plus qu’à fin décembre 2018.

Les revenus issus des activités de ventes et de développement ont en revanche diminué, passant en l’espace d’un an de 3,9 à 2,4 millions de francs. A fin juin, l’entreprise employait 161 salariés à temps plein, contre 149 six mois plus tôt. L’augmentation de l’effectif reflète l’expansion de la société de gestion immobilière Mobimo FM Service en Suisse romande.

Action en hausse

La performance s’est inscrite dans la fourchette des attentes des analystes, seul le résultat opérationnel manquant le coche. Sondés par l’agence AWP, ces derniers attendaient des revenus locatifs entre 51,1 et 51,7 millions de francs, un Ebit de 38,1 à 44,8 millions et un bénéfice net (hors revalorisations) de 18,6 à 39 millions.

Les investisseurs ont visiblement goûté la performance de Mobimo. A la Bourse suisse vers 11h30, le titre gagnait 0,94% à 268 francs, alors que l’indice élargi SPI abandonnait dans le même temps 0,71%.

Evoquant ses perspectives, Mobimo note que son portefeuille est bien rempli, le volume d’investissement se montant à près de 710 millions de francs. Les cinq objets en construction ainsi que les huit en phase de projet viendront «considérablement» étoffer la base des revenus locatifs ces prochaines années. Alors que ceux-ci devraient s’étoffer de 27 millions d’ici 2020, ils devraient progresser de près de 10% en fin d’année.

Lors d’une conférence téléphonique, le chef des finances Manuel Itten a précisé que l’activité de développement, de nature relativement volatile, devrait contribuer de manière nettement plus importante au résultat durant le 2e semestre.

Actuellement, l’entreprise lucernoise ne prévoit pas de cession d’objets de son portefeuille, a indiqué le directeur général Daniel Ducrey. Ouverte à des acquisitions, Mobimo envisage tous les scénarios.