Profiter du boom de l’immobilier

Pierre Toussain, ODDO BHF AM

1 minutes de lecture

L’immobilier coté, une classe d’actifs liquide qui offre un accès simple et diversifié aux différents segments du secteur.


©Keystone

L’attractivité croissante des villes est à l’origine d’une explosion des marchés immobiliers dans l’ensemble du monde, y compris en Allemagne. Compte tenu des valorisations relativement élevées des classes d’actifs traditionnelles, les placements immobiliers constituent donc une alternative intéressante aux yeux de plus en plus d’investisseurs. Pour ceux qui ne souhaitent pas renoncer à la liquidité de leurs placements fonciers, l’immobilier coté offre une option qui vaut la peine d’être considérée. 

Les sociétés foncières cotées en bourse sont un marché de niche à l’échelle mondiale: en fonction des pays, elles détiennent entre 2% et 22% des actifs immobiliers. Souvent ces sociétés ont la forme de REIT (Real Estate Investment Trust), qui sont des entreprises spécialisées dans la propriété et l’exploitation de biens immobiliers. Ces véhicules d'investissement sont exonérés d’impôt à condition qu’une part importante de leurs revenus imposables soit distribuée sous forme de dividendes. Ces derniers font donc, en principe, partie intégrante du rendement total. 

Les investissements immobiliers cotés
remplacent un placement illiquide par une solution liquide.

Mais les investissements immobiliers cotés offrent de nombreux autres avantages. Tout d’abord, ils remplacent un placement illiquide par une solution liquide, qui économise aux investisseurs des frais de transaction lors de l’achat et de la vente d’actifs. Sur le long terme, les sociétés foncières affichent une évolution semblable à celle du marché immobilier, procurant ainsi à la fois une grande sécurité, un potentiel d’appréciation et une protection contre l’inflation, de la même manière que l’immobilier direct. Toutefois, elles affichent une plus importante corrélation avec les actions, car à court terme, leurs cours de bourse fluctuent plus que les prix du marché immobilier. Cette caractéristique est un inconvénient pour les investisseurs axés sur le court terme, mais ce n’est généralement pas le cas des personnes intéressées par le secteur immobilier.

Les placements dans les sociétés foncières cotées permettent de participer à l’appréciation d’un marché en plein essor, par l’intermédiaire d’investissements liquides. La demande continue dans le secteur du logement garantit notamment la hausse des loyers et des valeurs immobilières.