Légère reprise attendue dans la construction en 2021

AWP

1 minutes de lecture

Dans le détail, la construction de logements a subi une chute de 16,3% des recettes en 2020, alors que l’activité dans le secteur industriel et commercial a reculé de 4,8%.

La Société suisse des entrepreneurs (SSE) table cette année sur une modeste reprise de l’activité dans le secteur de la construction, après un exercice 2020 jugé le plus faible depuis cinq ans. La fédération appelle les pouvoirs publics à soutenir cette activité, qui représente 10% du produit intérieur brut helvétique et regroupe 300’000 employés.

L’année dernière, le chiffre d’affaires du secteur a reculé de 5,8% à 19,5 milliards de francs. Ce niveau n’avait plus été atteint depuis 2015, année où le secteur avait enregistré des recettes de 18,4 milliards, a précisé le SSE jeudi dans un communiqué.

Dans le détail, la construction de logements a subi une chute de 16,3% des recettes en 2020, alors que l’activité dans le secteur industriel et commercial a reculé de 4,8%. Le génie civil privé a baissé de 2,3%. Le secteur public a sauvé la mise avec une progression de 1,4% dans la construction de bâtiments et de 0,2% dans le génie civil.

Le recul d’activité a été le plus marqué au Tessin (-14,5%) et en Suisse romande (-11,5%), suivi par la Suisse centrale (-8,8%), l’est du pays (-7,4%) et la région zurichoise (-3%).

Pour 2021, la faîtière table sur un chiffre d’affaires de 19,8 milliards de francs, ce qui représente une progression de 1,5%. La construction de logements devrait dégager des recettes en hausse de 2,1% et le génie civil privé afficher une progression de 4,3%, tandis que le secteur industriel et commercial devrait stagner (-0,4%). Idem pour la construction de bâtiments publics (+0,1%). Le génie civil public devrait quant à lui générer un chiffre d’affaires en hausse de 1%.

Le rebond de cette année dépendra néanmoins des efforts consentis par les pouvoirs publics dans la planification, l’autorisation et la réalisation des projets, a averti la SSE. Cette dernière appelle les autorités locales à «évaluer rapidement les demandes de construction et à faire avancer les projets qui sont mûrs».

 

A lire aussi...