SoftBank Group: le bénéfice trimestriel s’envole

AWP

1 minutes de lecture

SoftBank Group doit cette performance à une amélioration sur le volet opérationnel, mais aussi à des rentrées exceptionnelles liées à ses multiples investissements.

Le géant japonais des télécoms et services en ligne SoftBank Group a annoncé lundi un bénéfice net de 313,7 milliards de yens (2,4 milliards d’euros) au premier trimestre de son exercice 2018/19, contre seulement 5,5 milliards de yens un an plus tôt.

SoftBank Group doit cette performance à une amélioration sur le volet opérationnel (son gain d’exploitation a augmenté de 49%), mais aussi à des rentrées exceptionnelles liées à ses multiples investissements.

Le groupe avait en outre pris en compte au premier trimestre de l’an passé plusieurs charges non-récurrentes liées à différentes transactions, ce qui fausse en partie la base de comparaison.

Cette fois, SoftBank Group a d’abord enregistré dans ses comptes d’exploitation un gain de 239,9 milliards de yens issu du SoftBank Vision Fund, un fonds d’investissements d’environ 100 milliards de dollars qui investit dans des entreprises de technologies et services en ligne.

Il a notamment profité d’une réévaluation de la part dans Flipkart, du fait de l’accord de reprise par le géant américain Walmart de ce site de commerce en ligne indien.

Puis il a profité d’une recette de 161 milliards découlant de la cession par sa filiale britannique ARM, concepteur de micro-processeurs, d’une majorité de ses parts dans une coentreprise, Arm Technology, en Chine.

SoftBank a par ailleurs connu une augmentation de 4% de son chiffre d’affaires, à 2.272,8 milliards de yens, grâce aux activités mobiles au Japon, ainsi qu’au portail internet Yahoo Japan.

Hors gains relatifs au fonds d’investissement SoftBank Vision, le bénéfice d’exploitation a crû de 27% grâce aux services cellulaires dans l’archipel et à la filiale de semi-conducteurs ARM.

SoftBank Group n’a pas livré de prévisions financières pour cet exercice, débuté le 1er avril, arguant, comme chaque année, de la difficulté à estimer les changements que le groupe est susceptible de connaître, compte tenu des possibles modifications de périmètre.

SoftBank Group est à un tournant et les activités jusqu’ici centrales de télécommunications mobiles vont prendre une forme d’indépendance, avec la mise en Bourse prévue de la filiale de mobiles au Japon et la fusion annoncée de Sprint avec T-Mobile aux Etats-Unis.

A lire aussi...