KPMG Suisse a nettement progressé en 2017/2018

AWP

1 minutes de lecture

Le chiffre d’affaires net de l’entité suisse dirigée par Stefan Pfister a augmenté de 5,9% à 448,5 millions de francs.

La société d’expertises et de conseils KPMG Suisse a encore crû lors de l’exercice décalé 2017/18. La transformation numérique de l’économie et le maintien de taux bas ont été les principaux moteurs, a-t-elle précisé mardi. La société prend «très au sérieux» les critiques des autorités de surveillance dans leur audit financier de CarPostal.

Le chiffre d’affaires net a augmenté de 5,9% à 448,5 millions de francs au cours de l’exercice achevé fin septembre. Le chiffre d’affaires brut, qui inclut aussi des prestations en Suisse facturées en devises étrangères, a progressé de 8,6% à 602,6 millions de francs, un record.

Toutes les divisions ont contribué à la croissance, selon KPMG. La division principale des expertises économiques a généré un chiffre d’affaires net de 225,9 millions de francs, en hausse de 6,5%. La division Impôts et conseils juridiques a progressé de 2,5% à 123,6 millions et la division conseils aux entreprises de 9,0% à 99 millions.

L’effectif de l’entreprise a augmenté de 4,1% à 2’013 collaborateurs ou 1’980 équivalents plein temps. A l’international, KPMG emploie près de 189’000 personnes dans 152 pays.

Dans le sillage du rapport de l’Autorité fédérale de surveillance en matière de révision (ASR) sur l’audit financier de CarPostal, KPMG souligne avoir «totalement coopéré». Diverses mesures ont été décidées en accord avec l’ASR qui ont déjà été en partie mises en pratique.

A lire aussi...