ING: bénéfice net en hausse de 73,2% au troisième trimestre

AWP

1 minutes de lecture

«Malgré la persistance de taux d’intérêt négatifs, notre chiffre d’affaires est resté stable», a déclaré le PDG du groupe Ralph Hamers.

La banque néerlandaise ING a publié jeudi un bénéfice net de 1,34 milliard d’euros, en hausse de 73,2% par rapport au troisième trimestre 2018, lorsque la banque avait dû payer une lourde amende pour régler une affaire de blanchiment d’argent.

Le chiffre d’affaires s’est lui établi à 3,53 milliards d’euros, soit une hausse de 0,8% en glissement annuel, a indiqué le groupe dans un communiqué.

La base mondiale de clients particuliers du groupe a augmenté de 165.000 s’établissant à 13,1 millions.

«Nous avons réalisé une bonne performance au troisième trimestre. Malgré la persistance de taux d’intérêt négatifs, notre chiffre d’affaires est resté stable», a déclaré le PDG du groupe Ralph Hamers, cité dans le communiqué.

L’année 2018 d’ING avait été marquée par le versement d’une lourde amende de 775 millions d’euros visant à régler avec les autorités néerlandaises une affaire de blanchiment d’argent.

A la suite de ce scandale, ayant coûté la tête du directeur financier, la banque avait lancé un programme d’amélioration global intitulé «Connaître votre client». Plus de 3.000 employés travaillent à temps plein sur ce programme, qui vise notamment à améliorer la gestion des risques du groupe.

«Nous encourageons la collaboration avec les politiciens et les forces de l’ordre et unissons nos forces à celles d’autres institutions financières pour lutter contre la criminalité financière et économique», a déclaré jeudi M. Hamers.

«En interne, nous continuons de prendre des mesures pour améliorer notre gestion des risques non financiers», et des «progrès» ont été effectués, a-t-il ajouté.

A lire aussi...